News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


7 milliards d'aiguilles (7,4/10)
70 oku no hari

Tadano Nobuaki

4 volumes, série finie
Type : Fantastique, Parasite, Adaptation d'une oeuvre littéraire, ET sur terre

2008 par Media Factory, Inc., Tokyo, Japon
2010 par Bamboo Edition (Doki Doki), Charnay-Lès-Mâcon, France

Traduction & adaptation : Michel Le Bras
Lettrage : Studio Charon
Adaptation graphique : Agnès Moreau

D'après le roman Needle de Hal Clement

Hikaru a été désintégrée par une météorite sur la plage pendant son voyage scolaire, mais elle ne s'en est pas rendu compte... Cette ado complètement renfermée sur elle-même et isolée du monde grâce aux écouteurs de son MP3, commence pourtant à entendre une voix, celle d'un extraterrestre qui s'excuse de l'avoir tuée et qui lui explique que pour la ressusciter, il a dû entrer dans son corps. Cet ET nommé Exaether, est à la poursuite d'autres entités (maelström) qui vont de planète en planète en ayant pour seul but de détruire l'intégralité des êtres qui y vivent. Hikaru va donc devoir aider Exaether à détruire ces assassins pour protéger l'espèce humaine. Cependant, ce qui sera le plus difficile pour elle, ce ne sera certainement pas de maîtriser ses nouveaux pouvoirs... (Dominiquel)
Le quatrième volume comporte en plus une nouvelle :
La jeune fille retirée derrière ses décibels : avec son casque de musique sur les oreilles, elle n'écoute personne et ne répond à personne. Pourtant un garçon de sa classe s'entête à lui parler...

Max : très agréable à lire, très bien scénarisé, avec une bonne idée de fond. Personnages, dessins et dialogues bien réalisés. 7,2/10.

Dominiquel : une histoire déjà vue (notamment dans Parasite) mais plutôt bien traitée grâce, notamment, à la personnalité troublée de l'héroïne. Cette histoire accroche et se dévore du début à la fin. 7,5/10.

Dominiquel : 7,5/10 - Max : 7,2/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com