News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Accords parfaits (7,3/10)
Boku ga utau to kimi ha warau kara

Natsuki Takaya

One-shot
Type : Nouvelles, Amour fantastique, Musique

1992 par Hakusensha, Inc., Tokyo, Japon
2007 par Guy Delcourt (Akata)

Traduction : Victoria-Tom
Adaptation : Nathalie Bougon
Adaptation graphique : Erwan Charlès
Conception graphique : Trait pour Trait

Recueil de 5 nouvelles :
Accord parfait : Takahashi a un air sombre et rit rarement, c'est dans sa nature, il n'est pas malheureux pour autant, mais cela fait peur aux filles. Il s'inquiète pour la cousine de son ami : depuis qu'elle est entrée dans leur école, elle garde sans arrêt les yeux baissées.
Ding dong : Le papa de Chisato vient de décéder et celle-ci reste donc avec sa jeune belle-mère. Il n'y a que trois mois que celle-ci l'avait épousé et Chisato s'inquiète de se retrouver bientôt seule au monde quand sa belle-mère refera sa vie.
La voix de mon coeur : Shu a hérité des talents musicaux de ses parents et vient de remporter un concours régional de violon. Alors qu'il répète seul dans une salle de classe, il fait la connaissance d'une fille un peu bizarre qui part par la fenêtre.
Double jeu : Makoto est entré il y a peu de temps dans la vie active. Sa passion est de confectionner des objets déco qu'il vend ensuite dans une boutique. Sa petite nièce fugue et se réfugie chez lui.
La princesse des ténèbres - Spécial : Ceux qui ont des ailes : Blanche-Neige est très belle mais est insupportable et maltraite toutes les personnes qui l'entourent. Sa belle-mère décide de consulter le miroir magique pour régler ce problème. (Dominiquel)

Dominiquel : Malgré qu'il s'agisse du même auteur, ces nouvelles n'atteignent pas la qualité de Fruits basket. Elles sont cependant bien meilleures que Démons et chimères. La dernière nouvelle est originale (elle rappelle un peu Ludwig de Kaori Yuki) et les autres sont mignonnes mais il manque ce je ne sais quoi qui pourrait les rendre magiques. 7,3/10.

Dominiquel : 7,3/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com