News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Akiba manga (6,5/10)

Collectif

7 volumes parus, série arrêtée
Type :
Revue

2011 par Ankama Presse, Roubaix, France

Correction : Charlotte Carlier
Traduction : Tomoko Kumada
Conception graphique & mise en page : Rodolphe Roquand, Assia Chioukh, Quentin Saint-Georges & Jérémie Prugneaux
Lettrage : Tristelune

Magazine mensuel qui propose 7 histoires à suivre pour lesquelles les lecteurs pouvaient voter sur le site de la revue (http://www.manga-akiba.com/fr).
Ces histoires exclusives sont, pour la plupart, le fruit de collaboration entre des scénaristes francophones et des dessinateurs japonais.
Le magazine propose, en outre, diverses informations sur les sorties DVD, jeux video, manga, sur les mangaka et des recettes de cuisine.

Sourire de Shingo Araki : 1958, Koobo Kugoro est un jeune garçon passionné de manga qui travaille dans une usine. Il décide de participer à un concours pour devenir mangaka et passe ses nuits à dessiner.
Les dix de Sanada de Kosato (& Glou) : Sasuke est le plus grand guerrier du seigneur Sanada. Il est appelé dans un domaine où une famille a été décimée par un ou des meurtriers non identifié(s).
Terminus de Katsura Takada (& Luna Tick) : Ce soir, Kaede a décidé de se suicider en se jettant devant un train. Pourtant, la journée avait bien commencé...
Pandemonium de Savan (& Glou) : Pandemonium est le nom d'une équipe policière d'élite un peu particulière qui vient d'être appelée à la rescousse sur le toit du studio Alta tenu par des terroristes membres du mouvement indépendantiste vampirique.
Agents suicides de Shino (& Dayhne Binatai & Glou) : Interpol enquête sur déifférents attentats mortels qui ont eu lieu partout dans le monde et semblent avoir comme point commun un inconnu présent sur les lieux peu avant le drame.
Absynthe de Savan (& Glou & Yasmine) : Téoscane est "née" il y a six mois et travaille depuis à la bibliothèque. Elle se sent différente des autres, notamment à cause des cauchemars qu'elle fait chaque nuit.
La valse des corps de Kenta Hashiura (& Yasmine & Dayhne Binatai) : Un crime perpétré par une infirmière a eu lieu à l'hôpital. La meurtrière a réussi à échapper à la police et a pris une femme et son bébé en otage. L'inspectrice Kumada entreprend les négociations juqu'à ce qu'un adolescent arrive sur les lieux...
La mort en grève de Midori Harada (& Yasmine & Dayhne Binatai) : La Mort a disparu et voici plus de quinze minutes que plus personne n'est mort sur terre ! Si son absence venait à se prolonger, l'apocalypse débuterait. Le gardien des prophètes ordonne aux anges et aux démons de collaborer afin de régulariser la venue des prophètes de l'apocalypse.

Dominiquel : Le fait que toutes les histoires parlent de sujets très différents est divertissant. Cependant la qualité est aussi très inégale : il y a du très bon et du très mauvais. Certains dessins sont plutôt ratés mais je suppose que c'est aussi le cas au Japon dans ce type de revue et nous ne lisons jamais ici, en Occident, que des manga qui ont été retouchés pour l'impression de qualité. J'aurais voulu voir l'évolution de l'ensemble sur la durée mais l'éditeur ne nous en a pas laissé le temps et a arrêté cette publication. 6,5/10.

Dominiquel : 6,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com