News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Aya conseillère culinaire (5,5/10)
Aya no kisetsu

Ishikawa Saburô (D) & Aouchi Akio (S)

5 volumes, série finie
Type : Gastronomie

2004 par Houbunsha CO., Ltd, Tokyo, Japon
2007 par Bamboo Edition (Doki Doki), Charnay-Lès-Mâcon, France

Supervision : Kobayakawa Yôsei
Traduction & adaptation : Julien Pouly
Lettrage : GB One
Adaptation graphique : Agnès Moreau

La société Food Project propose les services de ses conseillers culinaires afin de redresser les restaurants en péril ou de couler ceux qui ont un succès immérité. Aya Kisaragi est la meilleure conseillère et possède un goût très expérimenté mais aussi un grand sens de la justice. Le nouvel employé, Ippei Komaï, doit apprendre le métier auprès d'Aya mais a bien du mal à la suivre, tant pour goûter les innombrables plats que dans ses complexes stratégies afin de réussir les missions qui lui sont confiées. Leur premier objectif à remplir ensemble est de remettre d'aplomb un restaurant dont le cuisinier, suite à son divorce avec la propriétaire, a chuté dans l'alcoolisme et n'est plus capable de réaliser de plats savoureux. (Dominiquel)

Dominiquel : bof bof ! Ce manga m'a paru mécanique tant il n'a pas réussi à me toucher ("sans âme" dirait sans doute Aya). Les étapes se suivent mais je n'ai pas réussi à véritablement entrer dans l'histoire. L'ensemble est sévère et froid, comme son héroïne, et même s'ils ont tous les deux un bon fond, ce n'est pas suffisant pour intéresser et donner envie de lire la suite. 5/10.

Max : Ce manga devrait plutôt s'appeler "Maïté justicière au grand coeur" !!! Il est assez insipide : scénario trop classique et contrairement aux manga qui veulent faire découvrir la cuisine (ex. : Yakitate Ja-pan, fighting noodle ou café dream), Aya n'apporte véritablement rien sur ce sujet. On est loin du gourmet solitaire ! 5,9/10.

Dominiquel : 5/10 - Max : 5,9/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com