News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Bokurano notre enjeu (6,4/10)
Bokurano

Kitoh Mohiro

11 volumes, série finie
Type : Fantastique, Combats, Robots, Mecha, Psychologique, ET sur terre

2004 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2008 par Asuka, Paris, France

Traduction : Jacques Lalloz
Adaptation & correction : Adeline Fontaine
Lettrage & maquette : GB One
Correction : Saloua Okbani & Hélène Nugeyre
Couverture : din

Lors d'une classe de mer, quinze collégiens décident de visiter une grotte. Quelle n'est pas leur surprise d'y trouver le laboratoire d'un concepteur de jeux video un peu bizarre nommé Kokopelli qui leur propose de tester son nouveau jeu. Il s'agit de piloter un grand robot afin de détruire les robots extraterrestres venus pour détruire la planète terre. Enthousiastes, les enfants accceptent. Le lendemain, un immense robot noir apparaît près de la plage et Kokopelli leur explique, mais il ne le fera qu'une fois avant de partir, comment celui-ci fonctionne. Une drôle de peluche nommée M. Truckifouette sera leur guide. Le gros robot noir vainc le méchant mecha blanc et Kokopelli, avant de partir, leur avoue qu'il est un extraterrestre. Quelques jours plus tard, Takashi Waku, le plus emballé des quinze, se sent appelé pour piloter. (Dominiquel)

Max : un véritable mélange de Gantz, d'Evangelion et de Battle Royale. Avec, chaque fois, le même scénario :
1) Un flash-back long qui se veut psychologique sur le sens de la vie.
2) Le pilote s'en prend plein la gueule pour pas un rond.
3) Ses amis lui donnent un conseil.
4) Il utilise l'attitude dans laquelle il est bon : je joue au foot, je sais donc donner de violents coups de pied.
Oui, bon, c'est un peu court, jeune homme !! 5,5/10.

Dominiquel : ce que je reproche aux manga de mecha, c'est que je n'arrive pas à différencier les machines. Ici, c'est facile : une blanche et une noire ! J'apprécie aussi le fait que les combats passent au second plan pour s'attarder sur la psychologie et les problèmes de chacun des protagonistes. En ce qui concerne le négatif : l'histoire met un demi volume à démarrer, les personnages se ressemblent beaucoup physiquement et il n'y a pas beaucoup d'action (un comble pour un manga de combats !). Voici donc un manga que je vais probablement lire jusqu'au bout (malgré son thème) mais uniquement si je le reçois en prêt ! Moyen, donc... 6,7/10.

Dominiquel : 6,7/10 - Dragonix : 7/10 - Max : 5,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com