News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Delivery (7/10)

Shiori Teshirogi & Tohko Ohta (idée originale)

2 volumes, série finie
Type : Amour, Phénomène de société, Nouvelles

2007 par Akita Publishing Co., Ltd.
2008 par Tonkam, Paris, France

Traduction & adaptation : Misato Raillard
Lettrage & maquette : Editions Tonkam

NB : le delivery health est la prostitution féminine sans pénétration, c'est pourquoi vous comprendrez que ce manga est destiné à un public averti (+ de 16 ans selon l'éditeur).

Le premier tome est un recueil de 3 nouvelles :
Delivery Risa : Risa est ce qu'on appelle chez nous une prostituée. Elle fait ce métier par facilité : car il rapporte beaucoup en peu de temps mais ses collègues ne sont pas comme elles ; il y a Mikan, par exemple, qui n'aime pas les hommes mais qui a des dettes à rembourser, ou Yuki, leur chauffeur...
Delivery Miharu : Miharu ne croit pas à l'amour depuis le divorce de ses parents. Elle se prostitue sans complexe avec des hommes mariés car cela lui permet de ne pas rentrer chez elle et donc de ne pas voir sa mère avec des hommes chaque jour différents.
Au bout de notre chemin : Miyu aime Katsuki et veut à tout prix le suivre étudier à Tokyo. Cela lui permettrait aussi de ne plus vivre avec ses parents. Son petit bonheur quotidien est de retrouver ses trois amis après les cours.

Le second tome est aussi un recueil de 3 nouvelles :
Delivery Yuiko : Un peu sur un coup de tête et alors qu'elle est encore très jeune, Yin accepte d'épouser Motoki. Malheureusement, quelques temps plus tard, ils se retrouvent à Tokyo, sans emploi, avec des dettes et en rupture avec leur famille. Comme Motoki ne fait rien, Yin est obligée de chercher un emploi lucratif.
Delivery Yuu : La seule chose qui compte dans la vie de Yuu est d'obtenir toutes les choses qu'elle veut et, contrairement à son père, elle refuse de se tuer à la tâche pour y parvenir.
Avant l'aurore : Toono s'inquiète car elle n'a plus de nouvelles de sa meilleure amie Saki depuis que celle-ci a déménagé. De plus, Saki envoie des SMS énigmatiques. Aussi, Toono décide de la rejoindre pour quelques jours.
(Dominiquel)

Dominiquel : Ce manga est plein d'espoir mais les histoires sont quand même dures et dramatiques. Elles explorent des situations extrèmes afin de nous montrer que les petits bonheurs de la vie quotidienne sont terriblement importants. C'est bien raconté et bien dessiné mais pas vraiment réjouissant, surtout la troisième histoire du premier tome ! 7/10.

Dominiquel : 7/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com