News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Déviances (6,3/10)
Bokura no henbyôshi
Histoires courtes de Kei Toume volume 2

Kei Toume

One-shot
Type : Vie quotidienne, Fantastique, Nouvelles

2002 par Gentosha Comics Inc., Tokyo, Japon
2005
par Taïfu Comics

Traduction & adaptation : Sanjushi
Adaptation graphique : Pierre-Alain Dufour

Recueil de 7 nouvelles :
Déviances : Yanagawa a du renoncer au piano à cause d'un accident qui a endommagé sa main gauche ; depuis, il n'a plus de passion. Il se retrouve par hasard sur le lieu d'une vente de drogues douces.
La ville au fantôme : Près de la résidence de vacances de Toru, dans les bois, il y a une maison habitée par un gentil fantôme : une jeune femme en blanc avec de longs cheveux.
Le professeur de japonais RC-01 : Le professeur de japonais est un modèle moyennement évolué de robot contrairement au professeur de math qui a une excellente réputation.
Un rêve éveillé : depuis son accident de voiture, Datekawa est poursuivi par la malchance et par une jeune fille qui flotte dans les airs et qu'il est le seul à voir.
La bicyclette argentée : Quatre copains, tous ont terminé leurs études et ont un travail sauf Ota, toujours à la fac, enchaînant les petits boulots et se déplaçant toujours à vélo.
Une sensation pareille : Matsubara a bien l'intention d'entrer dans la même faculté universitaire que sa petite amie mais le concours d'entrée est très difficile.
Le théâtre de six tatamis : Suzuna n'aime pas son travail d'employée de bureau. Une nuit de virée entre copains, saoûle, elle se trompe et passe la nuit chez un inconnu passionné de cinéma.

Dominiquel : recueil de nouvelles plaisantes sans plus. Des tranches de vie parfois un peu fantastiques. Rien d'inoubliable, ni de passionnant ou de très touchant. un peu décevant. 5,5/10.

Dominiquel : 5,5/10 - Max : 7,8/10 - Pourquoi07 : 5/10 - Themalin : 7/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com