News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Emerging (7,7/10)

Masaya Hokazono

2 volumes, série finie
Type : Suspense, Epidémie

2004 par Kodansha Ltd., Tokyo, Japon
2006 par Fleuve Noir, Paris, France

Traduction : Kayo Chassaigne-Nishino
Adaptation : Sébastien Kimbergt
Supervision : David Gilmer, Professeur en virologie à l'université Louis Pasteur de Strasbourg
Lettrage : Véronique Pérez

Malgré son état très fiévreux et ses douleurs dans les yeux, Yamada se rend quand même au travail de peur de se faire renvoyer. Ses collègues inquiets le renvoient pourtant chez lui et c'est donc dans la foule, près d'un passage pour piéton qu'il décède après que son corps ait littéralement explosé, aspergeant de son sang bon nombre de passants. A l'hôpital, les docteurs Onodera et Sekiguchi entament son autopsie et décident de porter un échantillon de cette maladie qu'ils n'arrivent pas à identifier au Laboratoire National des Maladies Contagieuses. (Dominiquel)

Dominiquel : il s'agit, à ma connaissance, du seul manga traduit actuellement en français traitant de ce sujet et c'est pour cela que je me le suis vite approprié. Malheureusement, rien de fantastique : des problèmes de rythme (trop lent au début, trop rapide à la fin), trop de blabla (avec cette curieuse habitude qu'a le héros de répéter les dernières mots de son acolyte) mais manque de détails (on ne sait rien des héros), fin facile et quelques incohérences de scénario (quand le docteur prof à l'unif ne sait pas ce qu'est ébola). La lecture reste relativement agréable mais si vous connaissez le sujet pour avoir vu des films parlant de maladie contagieuses contemporaines, passez votre chemin, vous n'y gagneriez pas grand chose. 5/10.
Note de plus tard : Un autre manga sur le sujet est paru : Manhole

Deneb : très bon scénarios, action très présente. 9/10.

Imdmb : Un scénario qui perd beaucoup à la fin mais qui permet une grande reflexion sur les virus type ébola. 8/10.

Max : j'ai adoré, j'aime déjà à la base ce genre d'histoire. Il y a bien une pu deux incohérences mais le tout se lit plaisament. 9/10.

Adinaieros : 7,5/10 - Deneb : 9/10 - Dominiquel : 5/10 - Imdmb : 8/10 - Max : 9/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com