News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Gravel kingdom (7,2/10)
Sareki ohkoku

Kaori Yuki

One-shot
Type : SF, Fantastique, Nouvelles

1993 par Hakusensha, Inc., Tokyo, Japon
2009 par les Editions Tonkam, Paris, France

Traduction & adaptation : Fédoua Lamodière
Lettrage & maquette : Editions Tonkam

Recueil de 2 nouvelles

Gravel kingdom : Grâce à une magie maléfique, le sable a preque tout envahi. Seul le royaume du temps, protégé par la déesse de l'eau, semble résister mais, lentement, le peuple des sables, composé de cannibales et de dragons, avance. L'héritier du trône du temps se nomme Kiraméki : il n'a que quinze ans et refuse son destin car il veut devenir l'un des meilleurs soldats pour gagner la guerre. Son professeur d'escrime est son fidèle Kanaï, un guerrier entièrement dévoué à son prince. Lors d'une leçon, Kira rencontre un garçon de son âge qui ne souhaite qu'une seule chose : jouer avec lui ; il se nomme Saga et lui ressemble beaucoup. Stonehenge : Sharel, la fille du roi, rencontre son cousin Vadius sur le site sacré de Stonehenge. Vadius est nommé "le prince proscrit" car il a été écarté du trône par son oncle suite aux folies guerrières de son père. Mais voilà, à peine l'a-t-elle rencontré que le roi l'envoie en mission près des frontières ennemies, à l'autre bout du pays. (Dominiquel)

Dominiquel : Première histoire : Très esthétique (digne d'un Kaori Yuki) mais un peu trop synthétique : on aurait souhaité une quête semée de davantage d'embûches et peuplée de compagnons de route devenant des alliés au combat. La lecture de la seconde m'a davantage accrochée. Au total, il s'agit de Kaori Yuki pure souche, tant au point de vue de l'histoire (en un poil moins sombre que d'habitude, cependant) que du graphisme. Les fans seront ravis. Les autres auront ici une belle occasion de découvrir cette auteure particulière. 7,2/10.

Dominiquel : 7,2/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com