News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Heads (7,6/10)

Keigo Higashino & Motorou Mase

4 volumes, série finie
Type : Thriller, Fantastique, SF

2003 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2005 par Guy Delcourt (Akata)

Naruse est timide et ne sait pas dire non. Les conséquences sont qu'il est célibataire et que son patron l'exploite. Pourtant, un jour, il prend son courage à deux mains et décide d'inviter la jolie vendeuse du magasin où il va acheter ses toiles et sa peinture. La jeune femme accepte et propose même de devenir son modèle. Quelques temps plus tard, alors qu'il se renseigne dans une agence immobilière pour louer un appartement à deux, Naruse sauve une petite fille menacée par un voleur mais reçoit une balle dans la tête. Lorsqu'il sort du coma, il apprend qu'il est le premier homme à avoir bénéficié d'une greffe de cerveau. L'opération s'est très bien passée mais va provoquer quelques effets secondaires... (Dominiquel)

Le quatrième volume contient trois nouvelles du même auteur :
Area nocturne body : un éboueur anglais se fait enlever par les extra-terrestres.
Rencontre nocturne : Sara va accoucher dans la voiture tandis qu'un tueur en série rôde.
Body : Watanabe amène son frère jumeau obsédé du muscle à l'hôpital.

Dominiquel : Voici une histoire intéressante et qui se lit d'une traite. Les personnages sont attachants. Le trait s'accorde parfaitement à cette histoire et représente bien les états d'esprit du personnage. L'histoire n'est pas révolutionnaire et ne vaut pas le machiavélisme de MPD psycho mais n'est pas prétentieuse et tient sa promesse : un suspense bien balancé. 7,7/10.

Max : superbe manga avec une magnifique intrigue, les protagonistes sont très attachants, l'histoire est quand même assez poignante voire triste. 8,5/10.

Dominiquel : 7,7/10 - JoPae : 7,5/10 - Max : 8/10 - Ruichan : 7/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com