News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Host club (8,1/10)
Le lycée de la séduction
Ouran koukou host club
ôran kôkô host club

Bisco Hatori

18 volumes parus, série finie
Type : Amour, Vie quotidienne, Travesti

2003 par Hakusensha, Inc., Tokyo, Japon
2006 par Panini France S.A. (Génération Comics)

Traduction : Arnaud Takahashi
Adaptation graphique : Applemilk
Lettrage : Lara Iacucci.

Le célèbre établissement scolaire Cerisiers et Orchidées n'abrite que des élèves riches issus de familles prestigieuses. Le niveau d'étude y est très élevé. Parmi cette élite, Haruhi fait tache : très pauvre et négligé mais possédant d'excellents résultats, il a réussi à y décrocher une bourse. Un jour, en cherchant un endroit tranquille pour travailler, il débarque dans le club d'hôtes du lycée ; celui-ci regroupent six très beaux garçons qui ont choisi comme passe-temps la séduction : ils reçoivent dans leurs locaux de jeunes filles et s'ingénuent à les distraire (en tout bien tout honneur, bien sûr !). Complètement étranger à cette culture de l'apparence et du superficiel, Haruhi tente de s'enfuir mais renverse et brise un vase d'une inestimable valeur. Voyant ainsi une belle occasion de retenir ce garçon très curieux, très "prolétaire", les membres du club exigent qu'Haruhi leur rembourse la somme petit à petit en servant au club. Ils choisissent d'aller ainsi au devant de grands bouleversements car Haruhi n'est non seulement vraiment pas comme les autres, mais aussi surprenant à plus d'un titre... (Dominiquel)

Le second tome se clôture par une nouvelle :
Romantic egoist : Yuriné est secrètement amoureuse de Terasaki mais n'ose pas lui adresser la parole. Elle décide donc d'accepter le philtre d'amour que lui proposent les soeurs Barako et Nadeshiko. Celui-ci agira sur l'homme qui le boira pendant deux semaines...

Dominiquel : récit speedé, persos dingues et typés, de la romance quand on ne s'y attend pas et de l'humour quand on pense être dans une scène d'amour. On ne s'ennuie pas. Les personnalités peuvent paraître stéréotypées mais au fil de la lecture elles se révèlent pire qu'on ne le pensait à certains égards et complètement inédites à d'autres. Très sympa !!! 8/10.

Max : trop mignon comme manga, la personnalité des protagonistes est vraiment extrême, ce qui en fait leur charme surtout pour Mitsukuni Haninozuka et son Lapinou (J'en veux un le même) !!! 8/10.

Akaa : Personnages très attachants ! Adorables, très beaux ! Haruhi qui n'est pas une fille aux caractères nunuches et qui est unique en son genre nous oblige à l'adorer ! L'histoire est pas mal et c'est très accrochant. 8/10.

Dominiquel : 8/10 - Dana Chan : 7/10 - Sakura : 9/10 - Sashy : 8,5/10 - Max : 8/10 - Akaa: 8/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com