News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Je ne suis pas mort (7,5/10)
Mada, Ikeru ...

Hiroshi Motomiya

2 volumes, série finie
Type : Phénomène de société, Drame, Gekiga

2007 par Shueisha Inc., Tokyo, Japon
2009 par Guy Delcourt (Akata)

Traduction : Tetsuya Yano
Adaptation : Nagy Véret
Adaptation graphique : Adèle Houssin
Conception graphique : Trait pour Trait

Malgré qu'il ait été présenté initialement comme un one-shot, ce manga comprend deux volumes. Le second présentant l'histoire du fils de Kenzô, il s'agit bien d'une suite mais la lecture du tome 1 s'autosuffit.

38 ans comme comptable et Kenzô se retrouve sans emploi car il n'a pas su s'adapter à l'informatique... Le pauvre est, de plus, délaissé par sa femme et ses enfants qui partent, sans laisser d'adresse, après avoir vidé son compte en banque. Désespéré, Kenzô rentre dans sa région natale, bien décidé à en finir, pendu à un arbre, au fin fond de la forêt. Mais l'arbre n'est pas d'accord et Kenzô rate son suicide. Il décide dès lors, n'ayant plus rien à perdre que la vie, de retourner complètement à la nature et de n'avoir, comme les animaux, plus qu'un seul objectif en tête : manger. (Dominiquel)

Dominiquel : Si au point de vue de l'histoire, il y a quelques points communs avec Journal d'une disparition, la comparaison s'arrête là. Cette histoire-ci, tout aussi réaliste mais non humoristique, a plutôt quelque chose des aventures de Robinson Crusoé. Le tout est intéressant tant par cet aspect que par le phénomène de société japonais abordé. Vraiment pas mal ! 7,5/10.

Dominiquel : 7,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com