News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Jumbor angzengbang (4,5/10)

Hiroyuki Takei

2 volumes, série finie
Type : Fantastique, SF, Robots, Mecha, Post-apocalyptique, Action

2007 par Shueisha Inc., Tokyo, Japon
2012 par Kana (Dargaud-Lombard s.a.), Bruxelles, Belgique

Conception graphique : Joachim Roussel
Traduction & adaptation : Lional Fakih & Thibaud Desbief
Adaptation graphique : Eric Montésinos

En l'an 3002, la terre a été ravagée par un grand cataclysme. Les nouveaux héros sont les constructeurs qui manient avec dextérité les engins de chantier. Le capitaine Baru est l'un d'eux mais, trahi pas son collègue Boring, il se fait tuer par l'empereur Genber qui veut s'emparer du royaume de Dovork. Cinq ans plus tard, Baru se réveille dans le corps d'un enfant modifié en jumbor : des parties de son corps ont été transformées en outils surpuissants. La princesse Rivetta de Dovork, qui a participé à sa résurrection, est assez fière de son travail ; elle espère que Baru va l'aider à reconquérir Dovork tombé entre les mains de Genber. (Dominiquel)

Max : l'idée de transformer des machines de chantier en méchas de combat est originale. Mais j'ai envie de dire : "oui, et après ?". Jumbor n'est, en fin de compte, qu'une sorte de Shaman king avec des méchas de chantier au lieu de souls. Et, comme pour Shaman king, c'est sympa, c'est mignon, il y a plein de personnages attachants mais le tout n'est vraiment pas abouti. 5/10.

Dominiquel : Il y a du bon dans ce manga (les personnages, les dessins, une certaine originalité dans le concept des "constructeurs") mais l'auteur a été coupé dans son élan et a dû s'arrêter à deux volumes : cette oeuvre est donc dépourvue de rythme et de fin. Ajoutez à cela que les engins de chantier ne m'intéressent guère et vous comprendrez que j'ai eu un peu de mal à terminer les deux volumes... Certes, je suis déçue de ne pas connaître la fin mais je ne suis pas certaine que s'il y avait eu plus de deux tomes, j'en aurais lu davantage ! 4/10.

Dominiquel : 4/10 - Max : 5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com