News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Kamui-den (6,2/10)
Kamui den
Kamuiden

Sanpei Shirato

4 volumes, série finie
Type : Histoire, Drame, Phénomène de société, Gekiga

1982 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2010 par Kana (Dargaud-Lombard s.a.), Bruxelles, Belgique

Conception graphique : Design by Sign
Traduction & adaptation : Frédéric Malet
Adaptation graphique : Eric Montésinos

Ce manga raconte la destinée de différents personnages du Japon de l'ère Edo (milieu du XVIIème siècle), époque durant laquelle la division de la société en classes est très marquée. Shôsuke est simple domestique, le fils du meilleur coureur du village et rêve de devenir agriculteur indépendant. Ryûnoshin, le fils du conseiller, apprend consciencieusement le maniement du sabre. Un louveteau blanc est rejetté de la portée par ses frères et soeurs et doit donc apprendre seul à chasser. Kamui, quant à lui, appartient à la classe des parias, des "non-humains" mais refuse l'humiliation et veut devenir fort. Tous les quatre, et bien d'autres, doivent subir au quotidien la discrimination et la loi du plus fort. Mais ils ont des rêves et veulent s'en sortir. (Dominiquel)

Dominiquel : Trop long, trop répétitif. L'auteur tue le héros et le fait revenir cinq pages plus tard, prétextant qu'il s'agissait de son frère qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau ! L'intérêt de ce manga réside dans son apport historique : il présente toutes les lois interclasses de cette époque et est très précis d'un point de vue étude de la société féodale japonaise mais cela ne m'a pas suffit : je n'ai réussi à lire que la moitié du premier volume (qui fait 1486 pages !). Je conseille donc ce livre à ceux qui aiment les très longues histoires avec beaucoup de personnages. Par bien des points, ma critique ressemble à celle de Sky Hawk (je les ai lu en alternance) mais ce manga a une meilleure cote pour ses personnages attachants et son intérêt "socio-historique". 6,2/10.

Dominiquel : 6,2/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com