News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


La cité Saturne (5,5/10)
Dosei Mansion

Hisae Iwaoka

7 volumes, série finie
Type : Fantastique, SF, Vie quotidienne

2006 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2009 par Kana (Dargaud-Lombard s. a.), Bruxelles, Belgique

Traduction & adaptation : Pascale Simon
Adaptation graphique : Eric Montésinos

Dans un monde où l'humanité ne vit plus sur terre mais dans un anneau de fer et de verre qui l'entoure, Mitsu a quitté l'école après le collège pour faire le même travail que son Papa : laveur de vitres à l'extérieur de l'anneau. C'est un travail dangereux mais pas trop difficile et qui lui permet de rencontrer plein de gens. Va-t-il réussir à en savoir plus sur le décès de son père ? En tout cas, il fait de son mieux pour que celui-ci soit fier de lui et espère de tout coeur un jour le lui dire en descendant sur la terre ferme. (Dominiquel)

Dominiquel : Attention, ceci n'est pas un manga d'action !!! L'auteure cherche avant tout à installer une atmosphère. Elle a ensuite décidé d'étudier ses personnages et leurs (ré)actions dans ce monde si différent du nôtre. Le résultat arrive presque à l'étude psychologique. On est immergé dans un monde calme, assez lent, reposant mais, avouons-le, il ne se passe presque rien... La mangaka place, mine de rien et discrètement, les morceaux de son intrigue et la fin est très chouette ! J'aime assez, davantage que j'avais aimé le recueil de nouvelles (Hana-Bôro) de cette auteure. 7,5/10.

Max : Si vous aimez les clichés et les stéréotypes ou si vous avez toujours rêvé de travailler comme laveur de vitres d'un système annulaire à 35000 mètres au-dessus de la terre en étant sous-payé, soumis à des U.V., irradié, sous pression atmosphérique basse, etc., alors peut-être apprécierez-vous ce manuel du bon petit laveur de vitre... Sinon, lisez vite un autre manga ! 3,5/10.

Dominiquel : 7,5/10 - Max : 3,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com