News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


La force des humbles (7,4/10)
Mumei no hitobito retsuden

Hiroshi Hirata

One-shot
Type : Nouvelles, Histoire, Samouraï, Drame, Gekiga

2005 par Seirinkogeisha
2008 par Guy Delcourt (Akata)

Traduction : Jacques Lalloz & Tetsuya Yano
Adaptation : Rodolphe Massé & Olivier Vachey
Adaptation graphique : Benoît Lassailly
Conception graphique : Trait pour Trait

Recueil de 11 histoires mi-légendaires, mi-historiques du Japon féodal :

Là où Dôkei a pris racine : Deux villages de pêcheurs se querellent depuis de nombreuses années et les morts s'amoncellent peu à peu...
Ce remède miracle que je vous présente humblement... : Messire Sakyô souffre depuis l'enfance d'irascibilité et cela fausse énormément sa capacité de jugement. Son intendant décide de prier et de se mortifier dans l'espoir de le guérir.
Ni l'un ni l'autre : Le vieux Yasukage est chatelain ; lorsqu'il apprend que trois de ses guerriers sont accusés à tort d'un grave méfait, il va au devant de l'auxiliaire du gouverneur et lui offre sa tête plutôt que celles de ses vassaux.
Le molosse fou : Un chien devenu fou attaque l'un de ses gardiens qui est obligé, pour se défendre, de le trancher. Ce dernier est accusé de négligence et risque la mort à son tour.
Le samouraï au brin de fil : Ôno Jinbe est un guerrier économe qui ne supporte pas le gaspillage mais sa manie de ramasser le bois mort traînant sur son chemin lui attire les foudres de son supérieur.
Grogne autour d'un enterrement : Le cent dixième empereur est mort et souhaitait être enterré. La tradition étant à la crémation, la cour ne compte pas satisfaire cette volonté. C'était sans compter la présence du poisonnier...
La mère Hercule : La chatelaine de Shimoda est connue pour sa très grande sagesse mais aussi pour sa force herculéenne.
Le guerrier forgeron : Messire Yoshimura et ses hommes sont devenus rônins (samouraï sans maître) depuis que le seigneur de Hiroshima a été destitué. Le nouveau seigneur lui propose un emploi mais celui-ci est beaucoup moins bien rémunéré.
Dix ans, cinq cents koku : L'intendant Morino est scandalisé des dépenses excessives faites par son maître alors que le peuple ne mange pas à sa faim.
Rui, la beauté travestie : Rui est l'unique descendante de prestigieuses écoles d'arts martiaux mais le fait qu'elle soit une femme plus habile que tous les hommes qu'elle rencontre déclenche bien des problèmes.
Insertion exceptionnelle : Se sacrifier à la table du seigneur : Messire Yorizumi souffre depuis l'enfance d'irascibilité et cela fausse énormément sa capacité de jugement. Son tuteur décide de prier et de se mortifier dans l'espoir de le guérir. (Dominiquel)

Dominiquel : Voici la sagesse japonaise arrivée jusqu'à nous par l'intermédiaire de ces récits presqu'historiques qu'Hiroshi Hirata a été retrouver après avoir longtemps fouillé dans les archives. Il illustre ici des façons remarquables de réagir à des injustices à une époque mais surtout dans un pays très lointain de nous par l'importance qu'il accorde à son honneur. Des récits donc très adultes mais durs comme l'était de vivre à cette époque. Amateurs de samouraï, de bushido et d'histoire, vous serez sans doute conquis. Pour ma part, il me manquait une touche de fun (les anecdotes de l'auteur entre chaque nouvelle n'étaient pas suffisantes...). Et puis, quelle idée d'avoir présenté la même histoire deux fois ? 7/10.

Max : un manga historique plein de leçons et de morale, réservé uniquement à ceux qui aiment ce thème car les histoires sont un peu lourdes et trop cérémonieuses, même pour l'époque. 7,8/10.

Dominiquel : 7/10 - Max : 7,8/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com