News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


La loi du temps (7,2/10)
Hiroshi Hirata kessakushu - Kenzan

Hiroshi Hirata

One-shot
Type : Nouvelles, Histoire, Samouraï, Drame, Gekiga

2004 par Shogakukan Inc., Yokyo, Japon
2011 par Guy Delcourt (Akata)

Traduction : Tetsuya Yano
Adaptation : Patrick Honnoré (Orbis-Tertius)
Adaptation graphique : Benoît Lassailly
Conception graphique : Trait pour Trait

Pour adultes (violence et viols)

Recueil de 4 nouvelles historiques sur la féodalité japonaise dont les héros ont pour seul but de préserver leur honneur.

La danse du vaste amour : La sabreuse démoniaque est une jeune femme qui voyage de dojo en dojo dans le but de se perfectionner dans l'art du sabre. Mais qu'est-ce qui a pousser cette fille pourtant jolie à risquer sa vie ainsi en détruisant bien des réputations ?
Il vivait des jours tranquilles... ou Les huit vrais hommes du fief Yoshida, province de Iyo : Pour le remercier de l'avoir guéri, le seigneur Minezumi a nommé son médecin Yamada intendant. Cependant celui-ci a très vite étandu son emprise sur le seigneur et donc son pouvoir sur le fief. Il fait maintenant régner la terreur auprès des petites gens en volant leur femme et en les faisant participer à des orgies.
La brigade du Byakko-Taï ou un épisode inconnu de la guerre de Boshin : La brigade de Byakko-Taï ou brigade du tigre blanc est un corps d'armée composé de très jeunes combattants en 1868. Décimée, cernée et laissée sans nourriture, les jeunes garçons de cette brigade, voyant le château pris par les flammes, prennent la décision de se donner la mort.
Kenzan : Les lois instaurées par Kenzan afin d'obtenir un maximum des paysans sont terriblement précises, restrictives et écrasantes. Le peuple ne peut plus boire de saké, ne peut manger du riz que deux jours par an, ne peut plus prendre un seul instant de repos, ne peut renouveler ses vêtements, ne peut cultiver des fleurs, etc. Tout contrevenant sera puni par décapitation. (Dominiquel)

Dominiquel : Hirata, égal à lui-même, nous propose des nouvelles historiques, ou presque, de qualités inégales (la première est trop classique, la seconde, vraiment très très bonne, les deux dernières, un peu trop descriptives et assez moyennes) mais toujours intéressantes par la qualité du dessin et la curiosité historique. Ne pas connaître cet auteur si on est fan de samouraï est un véritable scandale !!!! 7,2/10.

Max : Un bon manga historique même si l'idée originale était de montrer le sacrifice de certains pour l'avantage de tous, on peut se demander, dans ce cas-ci, si dignité ne rime pas avec stupidité... 7,2/10.

Dominiquel : 7,2/10 - Max : 7,2/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com