News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


La plaine du Kantô (7,4/10)
Images flottantes de la jeunesse
Kantô heiya

Kazuo Kamimura

3 volumes, série finie
Type : Drame, Vie quotidienne, Phénomène de société, Gekiga

1976
2011 par Kana (Dargaud-Lombard s.a.), Bruxelles, Belgique

Traduction & adaptation : Samson Sylvain
Adaptation graphique : Eric Montésinos

Pour public averti (sexe et monde cruel)

Juste à la fin de la guerre, le jeune Kinta, petit-fils orphelin du célèbre écrivain Sakaguchi, vit dans la région encore très campagnarde de Chiba. Il fait la connaissance de sa nouvelle petite voisine Ginko, un peu bizarre mais très maligne. Ensemble, ils observent leur entourage meurtri par la guerre souvent prêt à tout pour survivre. Les adultes ne sont pas toujours faciles à comprendre ! (Dominiquel)

Dominiquel : Un peu moins déprimant et pessimiste que Lorsque nous vivions ensemble, ce manga propose aussi une série d'anecdotes autour de personnages singuliers déviants. Le sexe est toujours là, intriguant le jeune héros de l'histoire. J'ai apprécié le fait que l'auteur ne juge pas, il dresse un portrait parfois tendre, parfois pas, de la société toujours dure. D'un point de vue socio-historique, c'est aussi intéressant. 7,4/10.

Dominiquel : 7,4/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com