News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Le quartier de la lumière (8,5/10)
Hikari no machi

Inio Asano

One-shot
Type : Vie quotidienne, Recueil de nouvelles

2005 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2007 par Kana (Dargaud-Lombard s.a.), Bruxelles, Belgique

Traduction et adaptation : Thibaud Desbief
Adaptation graphique : Eric Montésinos

Recueil de 5 nouvelles racontant la vie de personnes habitant le quartier dit "de la lumière", un quartier à l'origine bourgeois et sans histoire.
Birthday song : C'est un peu comme une introduction au livre, une présentation générale du quartier.
Où s'en vont les étoiles qui scintillent : Nozu est un mangaka pas vraiment connu, il va visiter un appartement du quartier de la lumière avec sa petite amie dans le seul but de faire un repérage pour son prochain manga.
Arrêt de bus : Tasuku est un jeune garçon qui sèche l'école depuis longtemps déjà. Délaissé par son père, il a trouvé une activité pour le moins originale : il est accompagnateur, c'est-à-dire qu'il parle avec les suicidés quelques instants avant leur mort.
hPa (Hectopascal) : Nishiyama va rater son contrôle, comme d'habitude, mais tant pis ! La fille à côté d'elle, c'est Azuma : elle est jolie, intelligente mais aussi franchement bizarre : elle dit que la fin du monde approche.
Home part : Hôishi et Satoshi sont amis et vivent ensemble avec une petite fille nommée Momoko. L'un est une mère poule et l'autre cherche n'importe quelle combine pour gagner de l'argent.
Rebirthday song : Taiki est un enfant précoce mais difficile pourtant sa maîtresse s'est attachée à lui. Ce garçon dit parfois de drôle de choses comme s'il avait déjà vécu bien longtemps et pas mal d'expériences. (Dominiquel)

Dominiquel : une succession d'histoires tantôt très tendres, tantôt très tristes, avec aussi la violence et toutes les facettes de la nature humaine. C'est chouette de voir tous les personnages se croiser à travers ces histoires et cela donne envie de relire plusieurs fois l'ouvrage. Un manga qui présente la vie à la fois belle et cruelle, faite de rêves et de désespoir. 8/10.

Dominiquel : 8/10 - Max : 8,95/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com