News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Les larmes de la bête (6,7/10)
Daihakken

Yoshihiro Tatsumi

One-shot
Type : Drame, Phénomène de société, Gekiga, Nouvelles

2002 par Seirinkôgeisha, Tokyo, Japon
2004 par Vertige Graphic, Paris, France

Traduction : Maho Nakamura
Lettrage : Tom Warint

Pour adultes (déviances)

Recueil de 4 nouvelles dramatiques réalistes sur des déviances humaines.

La colline où abandonner les siens : Ken-Ichi doit s'occuper seul de sa mère grabataire et incontinente. Sa petite amie, qu'il va bientôt épouser, ignore sa situation.
Les larmes de la bête : Alors qu'elle mène maintenant une petite vie tranquille à Tokyo, une famille voit ressurgir son passé.
Le pied : Monsieur Yamano a deux passions dans la vie : couper les cheveux et admirer les pieds chaussés féminins.
Retrouvailles : L'entrepreneur des pompes funèbres a engagé comme apprenti un garçon sortant de l'université, dépressif depuis une rupture amoureuse. (Dominiquel)

Dominiquel : quatre histoires déprimantes mais originales. Si vous êtes un rien sadique, avez un esprit tortueux ou êtes un fan du réalisme du gekiga, vous apprécierez sans doute ce manga assez particulier. Je l'ai préféré aux autres du même auteur car les sujets abordés sont moins fades. Difficile de rester totalement indifférent face à ce recueil de déviances (certaines beaucoup plus innocentes que d'autres) assez particulières. 7,3/10.

Max : Il y a pas mal de choses qui vieillisent mal et les manga qui racontent le malheur du peuple d'il y a quarante ans et plus ne fait pas exception. Certains de ces malheurs sont devenus risibles ou impossibles à notre époque tant les attitudes des personnes présentées dans Les Larmes de la Bête sont anciennes et désuètes. 6/10.

Dominiquel : 7,3/10 - Max : 6/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com