News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


L'histoire de Sayo (6,3/10)
Une histoire vraie
Le drame des Japonais installés en Chine pendant la deuxième guerre mondiale
La Storia di Sayo

Giovanni Masi (S) & Yoshiko Watanabe (D)

One-shot
Type : (Auto)Biographie, Histoire, Drame, Guerre, Famille

2009 par Kappa Edizioni
2011 par Dargaud Benelux (Dargaud-Lombard s.a.)

Traduction : Claudia Migliaccio
Lettrage : Eric Montésinos
Conception graphique : [Sign*]

Dès 1934, le Japon encourage ses concitoyens à émigrer vers la Chine occupée. Cependant, durant la seconde guerre mondiale, ces nouvelles terres japonaises sont peu à peu reprises par les Russes et les Chinois. Nous sommes en 1945, à Tsing Tao, où vivent la petite Miyako, sa maman Sayo et son papa. La vie n'y est pas sûre et une femme évite de sortir seule de chez elle même pour faire ses courses. Lorsque son mari reçoit son ordre de mobilisation, Sayo, enceinte, décide de se rendre à Dairen, une grande ville, où il existe une communauté japonaise très solidaire et où vit sa soeur. Mais une partie de ce voyage se fait en bateau et il reste encore très nombreuses mines en Mer Jaune. (Dominiquel)

Dominiquel : Voici une anecdote de l'histoire peu connue chez nous. Le graphisme de ce livre emprunte souvent des traits humoristiques, ce qui a pour effet de dédramatiser les situations. L'avantage est que ce livre peut être mis entre toutes les mains et pourrait ainsi permettre d'expliquer aux enfants un situation humaine qui se répète régulièrement partout dans l'espace et dans le temps. Cependant, celui qui s'attend à la souffrance de la guerre et à de terribles épreuves risque d'être déçu ; pas parce que cette histoire n'en contient pas mais parce que celle-ci n'émeut pas vraiment. Il ne s'agit pas ici d'un livre dur sur la guerre mais probablement de la thérapie d'une dessinatrice qui a voulu raconter la vie et les difficultés de sa famille sans pour autant trop s'investir émotionnellement. Donc, avant d'acheter ce livre, réfléchissez à ce que vous attendez de ce type d'ouvrage : apprendre ou vous émouvoir... 6,6/10.

Max : un manga historique long où il n'y a rien de palpitant et dont les personnages et le scénario sont insipides. A réserver aux personnes qui s'intéressent à cette période de l'histoire. 6/10.

Dominiquel : 6,6/10 - Max : 6/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com