News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


L'orchestre des doigts (7,4/10)
Wagayubi no orchestra

Osamu Yamamoto

4 volumes, série finie
Type : Drame, Histoire, Handicap

1991 par Akita Publishing Co. , Ltd.
2006 par Milan (Kankô)

Traduction : Marie Saskia Raynal
Adaptation : Satô Naomiki
Adaptation graphique : Gbone

Kiyoshi ne se rend pas compte à quel point il agit de manière égoïste et s'enfuit lorsque son frère qui l'a élevé refuse par manque d'argent de l'envoyer étudier la musique en France. Furieux, Kiyoshi prend la décision d'aller là où il n'entendra plus jamais de musique et se retrouve professeur dans une école pour enfants aveugles ou sourds. La rencontre du petit Issaku, sourd de naissance et qui n'a jamais été pris en charge, lui permet de se rendre compte de son attitude d'enfant gâté. Le manque de compréhension, de communication et de patience de son entourage a rendu l'enfant violent et profondément malheureux. (Dominiquel)

Dominiquel : Intéressant mais tient plus du documentaire historique : comment vivaient les enfants sourds japonais au début du siècle puis comment évolua l'enseignement aux malentendants durant l'entre-deux-guerres. C'est touchant mais je crois que l'auteur a oublié que son héros de départ était l'enseignant. A moins qu'il ait changé d'avis en cours de route... J'espérais un docteur Koto des sourds et donc je suis un peu déçue. Cette histoire aurait encore eu plus d'impact si l'auteur s'était intéressé uniquement au petit Issaku. Cependant, si vous ne connaissez rien à la problématique de l'apprentissage d'un langage à un enfant sourd, ce manga saura sans aucun doute vous toucher et vous permettre de réfléchir à l'ampleur des difficultés liées à ce handicap. 7/10.

Max : Terriblement poignant, j'ai adoré. 7,8/10.

Dominiquel : 7/10 - Max : 7,8/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com