News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Love me tender (7,9/10)

Kiki

6 volumes parus (publication arrêtée), 8 au Japon, en cours de parution
Type : Amour, Yaoi, Travesti

2002 par Gentosha Comics Inc., Tokyo, Japon
2006 par Taifu Comics

Traduction & adaptation : Nicolas Pujol
Adaptation graphique : Anne Demars

Kazuki, le colocataire de Sae est bien irresponsable : il a complètement oublié de lui dire qu'il devait rendre les clés de l'appartement et voici donc Sae à la rue. Mais ce dernier n'est pas du genre à s'inquiéter outre mesure ; à raison car il rencontre bientôt une belle jeune fille, Naoyuki, qui lui propose de devenir son colocataire dans un grand appartement de trois chambres. Elle réduit en poussières les hésitations de Sae en lui avouant qu'elle est en fait un homme et que le loyer n'est vraiment pas cher. Tout semble capoter quand Kazuki entre en scène : il est l'ami d'enfance de Naoyuki et cette dernière les fout tous les deux dehors. Elle finit cependant par revenir sur son choix quand Sae casse la figure de son patron qui lui faisait des avances. La voici en effet redevable envers son sauveur et incapable de payer le loyer seule. Nous allons donc suivre le quotidien de ces trois jeunes hommes aux passés chargés. (Dominiquel)

Dominiquel : Un peu bizarre comme bouquin : on n'arrive pas vraiment à connaître les préférences sexuelles des personnages, sans doute parce qu'ils sont tous bi. Dans l'ensemble, l'histoire est agréable à lire et arrive, grâce à ses ambiguités, à se démarquer d'un scénario annoncé au départ comme un simple triangle amoureux. 7,3/10.

Falang : Le seul manga que je relis avec toujours le même plaisir grâce à sa fraîcheur ! L'amour, ça ne s'explique pas !! 9/10.

Akaa : 7/10 - Artémis : 7/10 - Dominiquel : 7,3/10 - Falang : 9/10 - Max : 7,5/10 - Mina Hatake : 9,5/10 - Mokuren_forever : 10/10 - Sashy : 8/10 - Themalin : 8/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com