News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Mär omega (6/10)

Kôichirô Hoshino (S&D) & Nobuyuki Anzai (idée originale)

4 volumes, série finie
Type : Shonen-type, Fantastique, Combats, Action, Heroic fantasy

2007 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2008 par Kana (Dargaud-Lombard S.A.), Bruxelles, Belgique

Conception graphique : Les Travaux d'Hercule
Traduction & adaptation : Sébastien Bigini
Adaptation graphique : Eric Montésinos

Ce manga est dérivé du manga éponyme Mär.

Six ans ont passé depuis la grande bataille menée par Ginta et ses amis pour sauver le monde de Mär : la paix est revenue et les villes ont été reconstruites. De fausses guardians ärms ont été confectionnées : elles peuvent être utilisées par tout un chacun dans des combats amicaux ; c'est la grande mode en ce moment. Kaï, quand à lui, est désespéré : il ne possède aucune puissance magique et, malgré ses rêves d'être le nouveau Ginta, il n'arrive pas à manipuler les faux artefacts. C'est pourtant lui qui va retrouver Babbo au fond d'une rivière et le réveiller. C'est aussi lui qui va découvrir que les "nouvelles ärms" (appelés malefacts) sont en fait des moyens d'aspirer l'énergie vitale de leur possesseur dans le but de régner sur Mär Heaven. Le sage de Gardea affirme que la seule solution est d'endormir à nouveau Babbo qui attire la violence des confecteurs de Maléfacts à moins que l'on ne retrouve la mémoire de Babbo qui renferme le secret de leur destruction. Kaï, dans le but de sauver son village pris en otage par les méchants, part avec son amie Elisa et quelques alliés à la recherche de la mémoire de Babbo. (Dominiquel)

Dominiquel : de bonnes idées et des dessins de qualité pour cette suite de Mär qui enchantera les fans de la première heure. Par contre, si vous n'avez pas aimé la première série : laissez tomber. Bon, moi je raffolais pas de l'original, alors ... 6/10.

Dominiquel : 6/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com