News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Panorama de l'enfer (5,1/10)
Jigokuden

Hideshi Hino

One-shot
Type : Nouvelles, Fantastique, Horreur, Gore, Malsain, Ero Guro, Famille

2000 par Seirindo Co., Ltd., Tokyo, Japon
2004 par IMHO, Paris, France

Conception graphique : Vincent Montagnana
Maquette : Editions IMHO

Traduction et adaptation : Satoko Fujimoto & Eric Cordier

Pour public averti (violence, gore)

Recueil de nouvelles suivant une suite logique.
Un peintre obsédé par la couleur du sang nous présente ses oeuvres et sa famille. Chacun est présenté de manière lyrique, glauque et gore :
- La guillotine
- La rivière de l'enfer
- Le crématorium des décapités
- Le cimetière des condamnés à mort
- Le rêve des enfants aliénés
- L'auberge infernale
- 3 générations de tatoués (1) : l'anaconda de Toné
- 3 générations de tatoués (2) : la chauve-souris rouge
- 3 générations de tatoués (3) : le dragon
- La vieille folle
- L'empire des illusions
- Le portrait du jeune garçon en artiste
- Le panorama de l'enfer (Dominiquel)

Dominiquel : Beurk ! Pas de suspense, plus dégueu que terrifiant. Personnellement, je ne comprends pas comment on peut aimer lire ce bouquin. Un conseil : avant de l'acheter, lisez-en quelques pages et dites-vous que le reste est le même ou pire. Je n'ai encore jamais donné cette cote mais je n'ai VRAIMENT PAS du tout apprécié ce manga : 0/10.

Max : Il faut relire ce manga car à la première lecture on passe à côté de certaines choses. Ce manga est gore, sombre, horrible, épouvantable... Et c'est son attrait essentiel. Un très bon manga du genre ^_^. 8,6/10.

Kore-eda : Histoire cauchemardesque qui nous plonge dans un chaos de têtes décapitées plantées au bout de piques sordides... Attirant, mais le fait que les femmes soient "sexy même en coupant des pieds" et que les hommes soient désorbités et recouverts de cicatrices m'a beaucoup gêné, dans ce manga, l'horreur est surtout de voir la femme représentée comme un mécanisme vicieux. Bref, hum ... 4,5/10.

Dominiquel : 0/10 - Kore-eda : 4,5/10 - Max : 8,8/10 - Ruichan : 7/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com