News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Pretty face (6,9/10)

Yasuhiro Kano

6 volumes, série finie
Type : Amour, Travesti

2002 par Shueisha Inc., Tokyo, Japon
2006 par Tonkam, Paris, France

Traduction, adaptation, lettrage et maquette : Editions Tonkam

Masashi, 18 ans, est un adolescent très sportif amoureux de la sérieuse Rina (16 ans). Lorsque son bus tombe dans un ravin, son crops brûlé, non identifié et dans le coma est amené chez un médecin qui entreprend de le remettre en état. Un an plus tard, Masashi se réveille, le corps aminci avec le visage de Rina ; en effet, le médecin, ayant trouvé sa photo dans les affaires de son malade, a décidé de reconstituer son visage selon ce modèle. Masashi panique, il veut retrouver son identité mais ses parents, apprenant sa mort (ils ont identifié un corps brûlé qui n'était pas le sien), ont déménagé sans laisser d'adresse. Pendant ses recherches, Masashi croise Rina qui lui tombe dans les bras car elle reconnaît en lui sa soeur jumelle fugueuse disparue depuis 2 ans. Complètement dépassé par les évènements et sous le charme de son amour qui a enfin retrouvé le sourire, Masashi est accueilli dans sa nouvelle famille sous le nom de Yuna. (Dominiquel)

Dominiquel : Histoire assez abracadabrante mais plus agréable que je ne le pensais au premier abord. Si les ressorts de l'intrigue sont déjà bien éculés (un garçon doit se comporter comme une fille, il doit cacher son identité lors d'une visite médicale...), cette histoire est assez plaisante quand même. 7,3/10.

Max : l'humour et les sentiments amoureux sont en avant-plan dans ce manga. 7,6/10.

Imdmb : Le début m'a emballé mais la fin est nulle. 5/10.

Dominiquel : 7,3/10 - Imdmb : 5/10 - Laura : 6/10 - lOre : 7/10 - Max : 7,6/10 - Mina Hatake : 8/10 - R : 7,25/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com