News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Rainbow (7,5/10)

George Abe (S) & Masasumi Kakizaki (D)

22 volumes, série finie
Type : Drame psychologique, Phénomène de société, Histoire, Gekiga

2003 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2005 par Kabuto (publication arrêtée au tome 13)
2010 par Kaze
2015 par Kaze (réédition dite Ultimate : 6 volumes parus en février 2017, sur 7, série finie)

Traduction : Jérôme Roy
Adaptation graphique : Elise Flamand

Pour public averti (violence)

1955, le Japon a beaucoup de mal à se remettre de sa défaite contre les USA et la population souffre de la pauvreté, voire de la faim. 6 garçons de 16 et 17 ans sont enfermés dans la maison de correction de Shio parce qu'ils ont commis des actes de violence ou des vols. Dès leur entrée dans l'établissement, ils font connaissance avec la violence et l'humiliation ; tout d'abord avec le médecin du centre puis avec leur nouveau camarade de cellule. Mais l'amitié apparaît aussi peu à peu et les garçons apprennent à se connaître. (Dominiquel)

Dominiquel : Je m'attendais à un manga violent, dur, et Rainbow l'est. Cependant, je ne m'attendais pas à ces larmes toutes les pages (on se croirait dans un shojo geignard !). De plus, après chaque chapitre, un genre de petit mot de l'auteur nous résume l'état d'esprit d'un des personnages ou la situation. C'est affligeant : comme si on ne l'avait pas déjà compris (et mettre ainsi trois ou quatre points sur les i) et sur un ton moralisateur et condescendant irritant. A la fin du premier tome, l'auteur nous le présente un peu comme autobiographique et dit que cela faisait longtemps qu'il rêvait de pouvoir enfin partager cette histoire. A la lecture de ce manga, j'ai eu l'impression de retourner à l'école primaire où, pour nous faire comprendre à quel point une situation est pénible, terrible, injuste, et tout, et tout, on nous la répète sans arrêt pour être sûr que nous nous en rappellerons et que nous ferons tout pour qu'elle ne se reproduise plus. "Plus jamais cela !" : ce livre nous le hurle dans les oreilles en espérant nous voir pleurer et taper des pieds en disant que c'est injuste. Vous l'avez compris, je n'ai pas aimé ce manga. Je le trouve très moralisateur. Ce qui est dommage car sans les yeux plein de larmes à tout bout de champs et les petits mots de l'auteur, il serait presque bien. Attention, je ne le conseille pas aux plus jeunes à cause de la violence. 4/10.

Max : Manga très dur, très noir, ne connaissant pas la fin je ne peux pas dire s'il y a un quelconque espoir dans ce manga ou bien si tout est noir du début à la fin. 7,8/10.

Antoine... : 7/10 - Dominiquel : 4/10 - Jutaro_Kujo : 8,5/10 - Max : 7,8/10 - Ninjato : 8,6/10 - Ruichan : 8/10 - Sakusaku : 7,9/10 - Shinob : 8/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com