News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Red Raven (6,5/10)

Shinta Fujimoto

9 volumes, série finie
Type : Fantastique, Action, Combats

2010 par Square Enix Co., Ltd.
2012 par Kana (Dargaud-Lombard s.a.), Bruxelles, Belgique

Conception graphique : Joachim Roussel
Traduction & adaptation : Frédéric Malet
Adaptation graphique : Eric Montésinos

Dans un monde où les familles maffieuses régissent tout, l'état a formé les Red Raven pour exécuter les sentences de mort proclamées par les juges. Ainsi ces adolescents surdoués en combat (et possédant des armes hors du commun comme une guillotine ou un cercueil) partent à la recherche des coupables sur le terrain et appliquent les sentences. Dans le milieu, on les appelle les corbeaux et on les craint. Anna est l'héritière d'une famille mafieuse avec une vision très utopiste de sa fonction. Un contrat a été mis sur sa tête par une organisation rivale et lors de sa fuite, elle rencontre Andy, un jeune Red Raven à l'oeil caché. Celui-ci, habitué qu'on le traite de monstre, a été l'objet d'expériences scientifiques par les Sccaggs, des vendeurs et créateurs d'armes très perfectionnnées actuellement interdites de vente suite à un massacre perpétré quelques années plus tôt. Andy possède l'une de ces armes implantée dans l'oeil droit et espère bien, dans le cadre de son travail, retrouver ses bourreaux et devenir le leur. (Dominiquel)

Max : Un manga shonen très classique avec de très nombreux combats et de nombreuses aptitudes de combats. Et donc, très classiquement, pas mal de personnages très attachants avec des secrets (et/ou des malédictions, histoires anciennes...). Red Raven se laisse lire agréablement, l'histoire ne traîne pas, les dessins sont bons (même si le décor est dessiné une fois sur deux), l'ambiance est sympa. 7,5/10.

Dominiquel : J'avais emprunté trois volumes (pour commencer) de ce manga mais j'ai énormément eu de mal à lire le second. Les premières pages sont construites de manière très classique comme si on allait avoir des petites histoires plus ou moins indépendantes où Andy fait son job de Red Raven avec pour témoin Anna mais, assez vite, l'auteur semble changer d'avis pour se diriger vers une vengeance personnelle d'Andy. Le problème est qu'il hésite et que l'histoire perd totalement son rythme. C'est vrai qu'il y a de très bonnes idées comme celle que les Red Raven ne peuvent tuer un méchant que s'il a déjà été jugé coupable, preuves à l'appui. De plus, les personnages sont très chouettes. Mais l'histoire est tellement brouillonne que je me suis ennuyée à mourir ! 5,5/10.

Dominiquel : 5,5/10 - Max : 7,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com