News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Shitaro-kun (7,3/10)
Shitarokun

Knife Senno

2 volumes, série finie
Type : Horreur, Recueil de nouvelles, Suspense, Gore

1997 par Akita Publishing Co., Ltd., Tokyo, Japon
2006 par MC Production / Soleil, Toulon, France

Traduction : Yuki

Pour public averti (gore)

Recueil de 6 nouvelles d'horreur :
L'hôpital hanté :
Chizuru regrette bien d'avoir avoué à ses camarades de classe qu'elle avait déjà vu la femme à la bouche fendue car ceux-ci ont insisté à retourner sur les lieux de cette vision. En chemin, leur véhicule heurte un enfant à l'aspect bizarre. Ne voyant personne aux alentours et le téléphone portable étant hors d'usage, ils décident de fuir. Mais voici que l'enfant mord violemment l'un d'eux.
Minuit à l'école :
Amano se suicide en sautant du toit de son école et laisse un testament dans lequel il cite les personnes qui le maltraitaient et promet de se venger au-delà de la mort.
L'île des morts :
Yui a perdu son frère voici un an : il a disparu en mer alors qu'il surfait avec des copains. Certaine qu'il n'est pas mort, elle retourne sur les lieux de sa disparition.
L'amitié ressucitée :
La meilleure amie de Kaori vient encore de lui voler son petit ami. De colère, elle la pousse dans l'escalier. Voyant que Mayumi ne bouge plus, elle décide de cacher son corps dans le parc.
Les poupées bruyantes :
Risa est persuadée qu'elle n'a pas besoin d'amis et que sa collection de poupées lui suffit amplement. Un jour, elle voit jouer un jeune garçon avec un genre de poupée qu'elle n'a encore jamais vu.
Le diable du château des humains :
Depuis qu'elle a changé d'école et qu'elle sait que la nouvelle bâtisse de son lycée est un hôpital désaffecté, Yuka fait sans arrêt des cauchemards. De plus, un élève supplémentaire vient d'être porté disparu. (Dominiquel)

Max : enfin, un manga horrible à souhait comme j'aime bien. Shitaro a vraiment quelque chose de macabre et de sympathique tout à la fois. 6 petites histoires de bonne qualité pour ceux qui aiment le genre. 8/10.

Dominiquel : Bof ! 6/10.

Deneb : petites histoires courtes où la fin n'est pas toujours celle qu'on croit. 9/10.

Dominiquel : 6/10 - Max : 7/10 - Deneb : 9/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com