News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Un bouquet de fleurs rouges (6,5/10)
Takahashi Rumiko kessakushu akai hanataba

Rumiko Takahashi

One-shot
Type : Vie quotidienne, Nouvelles

2005 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2007 par Tonkam

Traduction & adaptation : Yoshiaki & Julie Naruse
Lettrage & maquette : Editions Tonkam

Recueil de 6 nouvelles :
Le rêve d'un voyage sans lendemain : Shinonomé n'avait pas l'intention de se rendre à ce dîner de retrouvailles d'anciens du collège Hikari jusqu'à ce qu'il voie que Seïko Shima en est l'une des oganisatrices. Il se souvient, nostalgique...
Papa et les graffitis : Après sept ans d'une mutation lointaine, ce père de famille revient chez lui et a bien du mal à recréer une relation avec son ado de fils et à empêcher le voisin de taguer son mur.
Vacances forcées : A la demande de son époux, Namiko accompagne sa belle-mère, veuve depuis peu, pour des vacances de trois jours dans une source thermale.
Help ! : Suite à la chute dans les escaliers de son épouse, Hidéhiko va devoir s'occuper lui-même durant quelques temps de son père grabataire. Deux caractères vont s'affronter !
Un bouquet de fleurs rouges : Hajimé est décédé d'une crise cardique lors d'une fête entre collègues. Il assiste à sa veillée funèbre et est étonné de ne pas voir sa femme et son fils pleurer.
Permanent love : Muté loin de sa famille et quelque peu délaissé par sa femme qui préfère suivre les faits et gestes de son idole, Kamimoto observe son nouveau voisinage. (Dominiquel)

Dominiquel : joli mais tristounet et s'oublie très vite car les histoires se ressemblent toutes un peu sur le thème "je regarde ma vie tout-à-coup d'un autre oeil et comprend ou voit enfin certaines choses". 7/10.

Max : Un manga pas mauvais mais un peu fade. 6/10.

Dominiquel : 7/10 - Max : 6/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com