News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Vision d'Escaflowne (6,5/10)
Visions of Escaflowne
Escaflowne

Katsu Aki (D&S) & Hajimé Yadaté (S) & Soouji Kawamori (S)

8 volumes, série finie
Type : Fantastique, Robots, Méka, Heroic fantasy

1995 par Sunrise TV Tokyo
1995 par Kadokawa Shoten Publishing Co., Ltd., Tokyo, Japon
2002 par Pika

Traduction & adaptation : Taro Ochiaï
Lettrage : Gérard Nicolas

Il existe un anime et une série d'anime racontant une histoire similaire.

Hitomi fait d'étranges rêves et a parfois des prémonitions mais cela ne l'empêche pas de vivre comme les autres lycéennes jusqu'au jour où un malaise dans le laboratoire de chimie la transporte sur une autre planète. Celle-ci ressemble en tout point à la nôtre si ce n'est un décor médiéval et une technologie robotique avancée. Hitomi est accueillie sur place par le prince de Faërnélie (un gamin pourri gâté plus petit qu'elle nommé Burn) et par son capitaine de chevalerie, Vulgus, qui lui apprend qu'elle est l'incarnation du cristal énerghyste. Ce cristal possède de nombreux pouvoirs dont celui d'animer le méka Escaflowne qui sera piloté par le prince. Hitomi va bien vite devoir prendre en main ses nouvelles fonctions car le royaume de Zaïbach, menaçant déjà depuis bien longtemps, s'introduit dans le pays pour tout détruire et kidnapper la reine Escalina. (Dominiquel)

Dominiquel : Voici un manga un peu simpliste comme le héros que certains qualifieraient d'impulsif mais que je dirais plutôt stupide et irresponsable. J'en ai lu trois volumes mais n'ai pas trouvé cela terrible. L'histoire se traîne un peu, l'ensemble est très moyen, les personnages n'ont aucune profondeur. De plus, les costumes sont grotesques et rendent les corps difformes. L'auteur s'est contenté de recopier un scénario existant sans apporter de touche personnelle ou de profondeur tant à l'histoire qu'aux personnages. Ce manga peut être destiné aux plus jeunes car même si les mékas sont au centre de l'histoire, on y parle très peu technologie.
5,5/10.

Max : Aïe, aïe, aïe, ça a vraiment mal vieilli, un classique incontournable au niveau des manga de mékas, mais c'est devenu trop léger pour notre époque. Donc, c'est un des manga qui s'est pris un gros coup de vieux. 6/10.

777 : 7/10 - Aehron : 8/10 - Benoit : 5/10 - Biscuit : 5,85/10 - Charlène : 7/10 - D3solation : 5/10 - Dominiquel : 5,5/10 - Hisoka88 : 6,5/10 - Hizoka Zoldik : 7/10 - Isabelle : 5/10 - Jonathan : 9/10 - Kirua HxH : 7,96/10 - Lydie : 6/10 - Max : 6/10 - Merio : 6,5/10 - Mimi : 8,2/10 - Motenai_ai : 4/10 - Priscilla : 6/10 - Priscilla J. : 8/10 - Raoul : 8/10 - Raphi : 7/10 - Sashy : 0/10 - Say : 7,5/10 - Shini Haru : 8/10 - Vince : 3/10 - Willy : 9,5/10 - Winny94 : 5/10 - Yahiko : 9/10 - Yuya : 8/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com