News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


W-Juliette (7,6/10)

Emura

14 volumes, série finie
Type : Amour, Travesti, Métier d'artiste

1999 par Hakusensha, Inc., Tokyo, Japon
2006 par Pika Edition

Traduction : Nathalie Martinez
Adaptation : Jean-Michel Bourquardez
Lettrage : Gérard Nicolas

Ito a pour passion son club de théâtre pour lequel elle joue souvent des rôles masculins à cause de son physique androgyne. L'arrivée d'une nouvelle élève, Makoto, crée l'évènement. Elle est son parfait opposé : une belle jeune fille effacée et ultra féminine qui se révèle être également une très bonne actrice surtout lorsqu'elle cache au quotidien son identité masculine. En effet, héritier d'un dojo, Makoto refuse l'avenir tracé par ses parents et a fait un pari avec son père : s'il arrive, pendant ses deux dernières années de lycée, à faire croire à tous qu'il est une femme, il pourra entreprendre des études d'acteur. Les extrêmes s'attirent et les deux jeunes gens amoureux décident de s'entraider. (Dominiquel)

Dominiquel : Les personnages sont chouettes mais tout va beaucoup trop vite. On n'a pas le temps de reprendre son souffle et ce qui prendrait plusieurs tomes dans un manga comme Parmi eux se produit ici en quelques chapitres ! L'ennui est qu'on a l'impression de passer à côté de l'émotion. Et puis après, il ne se passe plus rien et on s'ennuie. Rebelotte donc : on passe à côté des sentiments. Ce couple est bien mignon mais on ne se sent pas aussi concerné par son sort qu'on ne le devrait. 6/10.

Dominiquel : 6/10 - Louise : 7/10 - Mina Hatake : 8,5/10 - Sarah : 10/10 - Sashy : 6,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com