News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Colère nucléaire (3,8/10)
Genpatsu Genma Taisen

Takashi Imashiro

3 volumes parus (avril 2016), série finie
Type : Histoire, Phénomène de société, Politique

2012 par Kadokawa Corporation Enterbrain
2015 par Editions Akata, Rancon, France

Traduction : Yuta Nabatame
Adaptation : Sébastien Pons
Lettrage : Erwan Charlès & Christophe Semal (Studio Myrtille!)
Logo & couverture : François Damville
Correction orthpgraphique : Laura Negro

A travers Satô, l'auteur nous parle de son quotidien mais surtout de l'actualité au Japon en 2011, suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima. Il nous donne son opinion sur les décisions prises par les hommes politiques, sur l'absence de réaction d'une grande partie de la population japonaise et sur l'angoisse qui l'étreint à chaque instant de la journée. (Dominiquel)

Dominiquel : le sujet de la catastrophe nucléaire de Fukushima m'intéresse mais j'ai vraiment eu un mal de chien à lire le premier volume. Ici, on a juste un type qui râle et qui ne fait rien d'autre pendant des pages et des pages. Il n'y a pas d'histoire, juste un personnage bougon. C'est d'un ennui ! De plus, les dessins ne sont pas terribles. C'est un peu comme lire le journal, sans bonnes nouvelles ; certes, vous connaîtrez les décisions et actions des politiques japonais mais le document est terne et mal romancé. 3/10.

Max : Si les 16 pages de texte d'introduction et les 20 pages de texte de postface sont assez intéressantes pour ceux qui s'intéressent au drame de Fukushima ; les 117 pages du manga, elles, sont assez fades, insipides et répétitives. On râle, on rouspète, on insulte... On comprend après 10 pages, alors 117, c'est de trop. De plus, comment le personnage principal peut-il être aussi naïf et avoir une telle méconnaissance de la nature humaine ? 4,5/10.

Dominiquel : 3/10 - Max : 4,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com