News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Jacaranda (3,8/10)

Shiriagari Kotobuki

One-shot
Type : Horreur, Catastrophe, Fantastique

2005 par Seirinkogeisha
2006 par Milan (Kankô)

Traduction : Noriko Inomata
Adaptation : Nathalie Bougon
Adaptation graphique : GBone

Une jeune pousse énorme fissure le tarmac d'une ruelle de Tokyo. Les passants se rassemblent pour observer mais ne remarque pas tout de suite qu'elle n'est pas la seule et que d'autres racines s'immiscent à grande vitesse dans le sol au point de détruire une maison au bord du cours d'eau et d'en tuer son occupante, une dame âgée. Mais cela ne s'arrête pas là et la pousse de jacaranda poursuit ses ravages. (Dominiquel)

Max : Faites un geste pour la planète, ne lisez pas ce manga, recyclez-le directement ! C'est mauvais, très mauvais et même très très mauvais :
- Il n'y a pas de scénario, juste une idée de base : un arbre grandit démesurément et détruit Tokyo. C'est tout. Point barre.
- Il n'y a pas de héros, juste des personnes qui décèdent en cascade et vu le nombre et la manière, c'est ennuyant, sans plus...
- Il n'y a aucune cohérence : le gaz, le feu, les bâtiments, les gens, etc., n'agissent pas comme cela dans la réalité ; ce manga se voudrait réaliste mais c'est raté.
- Il n'y a pas de dialogues, ni même vraiment de texte ; on tourne bêtement les pages, parfois 50, pour avoir une courte phrase bidon.
- Il n'y a pas de ton. Ce n'est pas marrant alors que cela aurait pu l'être. Ce n'est pas non plus catastrophe, mais là, je crois que l'auteur le voulait mais, NAN, c'est raté sur toute la ligne.
- Les dessins sont indignes d'un enfant de huit ans par une après-midi pluvieuse... Non mais, c'est vrai quoi, regardez les pages 217 et 220 ! Certaines planches ont dû être faites en 10 secondes chrono !
Je lui donne 1/10 pour l'originalité du titre. Pour moi, ce n'est pas un manga.

Dominiquel : Voici une curiosité qui ne laisse pas indifférent... Si l'auteur est doué pour dessiner la ville et les explosions, ce n'est pas le cas pour réaliser des visages. De plus, il y a une baisse de rythme un peu avant la moitié, mais cela va un peu mieux par la suite. En conclusion, je n'ai pas trouvé ce manga exceptionnel mais malgré tout surprenant et de lecture facile. Pour les fans de films d'horreur de série B. 6,5/10.

Dominiquel : 6,5/10 - Max : 1/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com