News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Junjo romantica (6,5/10)
Junjo egoist

Shungiku Nakamura

20 volumes parus (avril 2017), 20 au Japon, en cours de parution
Type : Amour, Yaoi

2003 par Kadokawa Shoten Publishing Co., Ltd., Tokyo, Japon
2011 par Asuka Editions, Paris, France

Traduction : Julie Gerriet
Adaptation & correction : Josselin Moneyron
Design : Clémence Perrot
Supervision graphique : Saloua Okbani
Lettrage & maquette : Digital Manga

Pour public averti (sexe censuré)

Misaki a été élevé par son frère Takahiro et, pour le remercier, est bien décidé à entrer à l'université M. Malheureusement, il n'a pas le niveau mais accepte de suivre des cours particuliers chez le meilleur ami de son frère pour réussir. L'ami en question est le riche et célèbre romancier Akihiko Usami : il est gay et raide dingue amoureux transi de Takahiro. Lorsque Misaki l'apprend, il est d'abord furieux mais finit par accepter l'attitude totalement respectueuse et romantiquement désintéressée d'Usami envers son frère.
L'histoire de Junjo Egoist est présentée en alternance / miroir :
Hiroki est l'ami d'enfance du romancier Usami. Il en est amoureux depuis des années sans que celui-ci l'ait compris. Alors qu'il épenche son chagrin d'amour, seul, dans un parc ; il fait la connaissance d'un étudiant plus jeune, Nowaki, qui lui demande son aide. (Dominiquel)

Dominiquel : Dessin brouillon avec des erreurs (c'est quoi ces proportions ratées et ces mains immenses ?). J'ai été déçue car les scènes ne sont ni très sexy, ni romantiques. Les caractères des personnages sont plutôt bien faits. L'ensemble est très maladroit ; on sent que l'auteure en est à ses débuts : elle se répète un peu au point de vue du scénario. Bof ! 6,5/10.

Dominiquel : 6,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com