News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Kids on the slope (6,8/10)
Sakamichi no Apollon

Yuki Kodama

9 volumes, série finie
Type : Musique (jazz)

2008 par Shogakukan
2013 par Kazé, Paris, France

Traduction : Ryoko Sekiguchi & Patrick Honnoré
Lettrage & maquette : Hinoko supervisé par Saloua Okbani
Direction artistique : Sébastien Rost
Design : din

Durant les 60's, en continuels déménagements à cause du travail de son père, Kaoru s'est très vite habitué à n'accorder de l'importance qu'à ses résultats scolaires. Mais son mépris pour son entourage peut se transformer en angoisse que seul un accès au ciel peut calmer. Alors qu'il se sent mal, le jour de son arrivée dans un nouveau lycée, Kaoru court en direction du toit dont le passage est bloqué par un fainéant endormi. Sur le point de vomir, Kaoru hurle sur ce garçon qui se révèle être Sentarô, son voisin de classe, un bagarreur sécheur de cours ayant une bonne tête en plus que lui. Surpris que ce petit mec lui tienne tête, Sentarô est séduit par son visage d'ange et, un peu malgré Kaoru, tombé, lui, sous le charme de la déléguée de classe amie d'enfance de Sentarô, les deux garçons deviennent copains. Ils ont en effet un point commun de taille : ils aiment jouer de la musique. Bon, Sentarô joue du jazz et Kaoru du classique mais ce dernier apprend vite !

A la fin du premier volume, il y a une nouvelle :
L'homme-graine : Shida est célibataire et stressée par son boulot. Une nuit où, pompette, elle sort d'un bar ; un fleuriste lui offre une plante étrange.
(Dominiquel)

Dominiquel : Une histoire agréable à suivre grâce à ses personnages et à son ambiance particulière. N'en attendez pas une grande originalité, juste un très bon divertissement. 7,5/10.

Max : Pas évident de vouloir finir cette oeuvre, c'est trop fade. 6/10.

Dominiquel : 7,5/10 - Max : 6/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com