News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Montrez-moi le Chemin (7/10)
Akari wo kudasai

Kita Konno

One-shot
Type : Recueil de nouvelles, Fantastique

2002 par Gentosha Comics Inc., Tokyo, Japon
par Taifu

Traduction & adaptation : Nicolas Pujol
Correction & adaptation : Dimitri Pawlowski
Adaptation graphique & lettrage : Anne Demars

Recueil de nouvelles dans lesquelles des personnes, à l'aube d'un grand changement, se posent des questions quant au choix à faire.

Montrez-moi le Chemin : Hato vient de rentrer au lycée. Alors qu'elle vit avec son beau-père très jeune et sa demi-soeur depuis la mort de sa maman dans un accident, son père lui propose de venir habiter avec lui et sa nouvelle épouse.
Le coquillage de Sirène : Depuis ce jour où il a failli se noyer, Suzuki a fréquemment des sensations bizarres : tout semble se teindre en bleu et les sons sont modifiés. Sa maman décide d'accueillir quelque temps un membre éloigné de la famille : une jeune fille surnommée Ningyo (sirène en japonais).
Lever la tête vers le Ciel : Setsu trouve avec son petit frère un androïde extraterrestre enterré dans le jardin. Comme elle possède elle-même un étrange pouvoir, ce Seikichi lui permet de se sentir moins seule.
Beautiful Days : Kurisu a demandé à Nagase de l'épouser. Le problème est qu'elle ne s'en rappelle pas car elle avait trop bu d'alcool et n'ose pas lui avouer.
En rêve : Quelques jours avant son mariage, elle refait ce rêve étrange de prince charmant qu'elle n'avait plus fait depuis l'enfance.
(Dominiquel)

Dominiquel : Mouais, boh, de jolies histoires mais pas marquantes. C'est trop doux, trop fade, trop superficiel et malgré quelques idées ébauchées pourtant prometteuses, l'auteur ne va pas au bout et reste dans le conventionnel déjà vu. 6,5/10.

Akaa : 7/10 - Dominiquel : 6,5/10 - Winry74 : 7,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com