News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


No guns life (7,7/10)

Tasuku Karasuma

4 volumes parus (juillet 2017), en cours de parution au Japon
Type : Fantastique, SF, Post-apocalyptique, Action, Transhumain, Dans l'ombre, Glauque, Cyberpunk

2014 par Shueisha Inc., Tokyo, Japon
2016 par Kana (Dargaud-Lombard s.a.), Bruxelles, Belgique

Traduction & adaptation : Miyako Slocombe
Conception graphique : Joachim Roussel
Adaptation graphique : Eric Montésinos

Depuis la grande guerre au cours de laquelle de nombreux humains se sont vus implanter des armes dans des parties de corps cybernétiques, beaucoup de choses ont changé. Maintenant que la guerre est terminée, certains de ces humains modifiés (appelé extends) se trouvent mêlés à des bagarres ou perdent le contrôle. Jûzô Inui, dont le visage a été remplacé par une arme à feu, est devenu détective et aide des extends dans le besoin. Son attention est attirée par un extend soit-disant déviant qui aurait enlevé un enfant et est poursuivi non seulement par la police mais aussi par le Berühren, multinationale à l'origine des implants cybernétiques. (Dominiquel)

Max : Bon, ça fait quand même très Gunnm et Ghost in the shell... Et ce n'est pas plus mal car ces deux premiers ont assez mal vieilli... Il était temps de donner du renouveau au thème ! 8,2/10.

Dominiquel : Je n'ai pas accroché. L'histoire est plutôt bonne et bien construite (mais rappelle celle de nombreux manga "dans l'ombre") ; cependant, je n'ai pas réussi à entrer dedans car le personnage principal, de par son aspect (pas d'yeux, ni d'expressions faciales), suscite très peu l'empathie. 6,9/10.

Mike : Première fois que je lis ce genre de manga par rapport à ce type de personnage. Assez humoristique et sympa à lire. J'attends la suite avec impatience ! 8/10.

Dominiquel : 6,9/10 - Max : 8,2/10 - Mike : 8/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com