News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Private Prince (7,5/10)

Maki Enjoji

5 volumes, série finie
Type : Josei, Amour, Prince

2005 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2009 par Asuka Editions, Paris, France (2 volumes parus, série arrêtée)
2010 par Kazé, Paris, France (du volume 3 au 5)
2014 par Kazé, Paris, France (réédition en coffret et volume par volume)

Traduction : Anais Koechlin
Adaptation & correction : Adeline Fontaine (Asuka) & Zoe Sofer (Kazé)
Lettrage & maquette : Hinoko
Supervision graphique : Saloua Okbani
Couverture & design : din

Bien qu'elle soit l'héritière d'une auberge tenue par sa maman, le seul rêve de Miyako est de devenir chercheuse en histoire à l'université. Lorsqu'elle apprend que le prince Will d'Estolie, arrière-petit-fils de la princesse Ritsuko (une japonaise qui s'est expatriée par amour), sujet de son mémoire, vient faire ses études au Japon, elle décide d'essayer de le rencontrer afin d'obtenir des documents privés de la dame. De son côté, quand Will aperçoit la jeune fille, de toute évidence bien mal à l'aise dans sa robe de soirée et ses hauts talons, tenter de l'approcher, il voit là l'occasion de rompre l'ennui de toutes ces représentations officielles. Il accepte donc de lui fournir le journal de son aïeule à la seule condition que la jeune fille à forte poitrine (son point faible, il l'avoue) tombe amoureuse de lui.
Dans le volume 5, on peut lire également cette nouvelle :
Débauche amoureuse - Ton avenir m'appartient : Afin d'éviter que ses parents ne lui rendent visite à Tokyo, Yui, hôtesse dans un bar, décide de venir leur présenter son amant en tant que fiancé.
(Dominiquel)

Dominiquel : si, comme moi, vous êtes fan de comédies romantiques rose bonbon sans pour autant apprécier les trucs trop gnangnans (si, si, c'est possible, si vous enlevez les yeux en larmes pour les remplacer par un peu de sexe !), celle-ci devrait vous plaire : le prince est presque charmant, la fille est presque banale, ils sont tous deux adultes et consentants et la romance est là à 100%. Bon, je n'irais pas jusqu'à dire que ce manga est exceptionnel et original mais il fut agréable à lire jusqu'au bout. 7,5/10.

Dominiquel : 7,5/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com