News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Ressentiment (8,1/10)
Shinsoban

Kengo Hanazawa

2 volumes, série finie
Type : Fantastique, SF, Monde virtuel, Jeu vidéo

2012 par Shogakukan
2014 par Ki-Oon (Collection seinen)

Traduction : Sébastien Ludmann
Adaptation graphique : Clair Obscur

"Quelle vie de merde !" pense Takuro, un employé de trente ans que rien ne passionne et qui vit encore chez ses parents. Jamais encore il n'est sorti avec une fille sans la payer. Un jour qu'il discute avec ses vieux potes, l'un d'eux avoue qu'il a en ce moment cinq petites copines... virtuelles. Curieux du concept, Takuro lui en demande davantage et son ami d'enfance lui fait un démonstration : il suffit d'acheter un ordinateur assez puissant, le logiciel de réalité virtuelle, le casque, les gants et de choisir en magasin les décors et surtout LA fille qui nous intéresse. Takuro se laisse tenter et tout l'argent qu'il avait mis de côté pour une visite au bordel y passe ! Un fois entré dans le jeu, Takuro est soufflé par la réalité de son nouveau monde : tout est tellement vrai, il peut tout ressentir de cette petite île isolée qu'il s'est choisie. Sa future petite amie est très jeune et vit dans une maison de bois ; elle est soulagée d'enfin voir quelqu'un et l'accueille chez elle. Mais c'est là que Takuro vit ses deux premières désillusions : la belle, qui est déjà amoureuse de quelqu'un (dont elle ne se souvient pas bien), refuse ses avances et, lorsqu'elle le blesse, il ressent le coup même après le retour à la vie réelle. Takuro se rend directement chez son ami qui lui parle d'une légende que se racontent les virtual gamers... (Dominiquel)

Dominiquel : Ce manga est très prenant et plutôt atypique avec son héros moche. Ce n'est pas toujours super clair mais impossible de s'en détacher. Passionnant, original : deux briques à acquérir. 7,5/10.

Max : Même s'il fait 450 pages et qu'il y a quand même pas mal de texte, ce manga se lit quasiment d'une traite, tant il est captivant !!! Franchement, le passage constant d'un monde à l'autre, le physique et le caractère du héros apportent à cette oeuvre quelque chose de génial et, par moment, d'assez poignant. 8,7/10.

Dominiquel : 7,5/10 - Max : 8,7/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com