News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Sans aller à l'école, je suis devenu mangaka (6,8/10)
Gakkou e ikenai boku to 9nin ni sensei

Syoichi Tanazono

One-shot
Type : Dessin, Phénomènes de société, Psychologie

2015 par Futabasha Publishers Ltd., Tokyo, Japon
2016 par Editions Akata, Rancon, France

Traduction : Sayaka Okada & Manon Debienne
Lettrage : Erwan Charlès
Logo de couverture : Florent Faguet
Correction orthographique : Laura Negro (Akata)

Masatomo a sept ans lorsqu'il se fait gifler à deux reprises parce son institutrice parce qu'il ne comprenait pas ce qu'on était en train de faire en classe. Terrorisé, il commence à avoir mal à la tête, à faire des cauchemars et refuse de retourner à l'école. Inquiets, ses parents l'emmène à l'hôpital, puis voir un psychiatre, sans succès. Quelques temps plus tard, le garçon rencontre Madame Miyamura, institutrice et maman d'un petit garçon de son âge et, jour après jour, alors qu'il s'attache à eux, Masatomo commence à retourner à l'école. Mais... (Dominiquel)

Dominiquel : Ce livre explique les faits comme il peut, sans donner des idées de solution(s). Ce gamin est sensible, seul, et n'a vraiment pas de chance mais qu'aurait-on vraiment pu faire pour l'aider ? C'est frustrant même si le résultat est plutôt positif. Hormis cette sensation négative, j'ai apprécié ce manga car l'histoire est intéressante, peu commune et pleine d'espoir : la persévérance, même si on a quelques fois des faiblesses, permet d'atteindre certains de ses objectifs et d'en être fier. 7,5/10.

Max : Après avoir lu ce manga on se dit "Oui, bon mais alors quoi ?" Très peu d'intêret, prévisible... 6/10.

Dominiquel : 7,5/10 - Max : 6/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com