News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Suicide island (7,1/10)
Jisatsutou

Kouji Mori

15 volumes parus (septembre 2016), 17 volumes au Japon, série finie
Type : Phénomène de société, Huis clos, Survival

2009 par Hakusensha, Inc., Tokyo, Japon
2011 par Kazé, Paris, France

Traduction : Frédéric Malet
Correction : Yumena Miyanaga
Supervision graphique & design : Clémence Perrot
Lettrage & maquette : Blackstudio

Le Japon en a marre de dépenser chaque année des sommes faramineuses pour soigner et 'réadapter' ses nombreux suicidaires ratés : il décide donc d'envoyer tous les récidivistes sur une île déserte où ils feront ce que bon leur semble. L'adolescent Sei fait partie du lot. Lorsqu'il ouvre les yeux dans son nouvel environnement, il est un peu perdu. Bien sûr, il n'a toujours pas le goût de vivre mais il choisit de suivre nonchalamment un garçon proposant de tenter de survivre sous prétexte qu'on n'a pas le droit de choisir à sa place où et quand il va mourir. Bien que très vite réduit à un petit nombre suite à de nombreuses chutes volontaires d'un point élevé, les nouveaux arrivants sur l'île partent à la recherche d'eau et de nourriture. (Dominiquel)

Max : une idée originale, un rendu très très bon mais ne donnant pas envie de lire la suite... Déjà, ici, on lit deux cents pages sur "Comment on va faire pour vivre jusqu'à demain" alors qu'on devine (on espère) qu'il y a quelque chose en plus de cela. 7,1/10.

Dominiquel : une idée originale mais des dessins très moyens. Une belle présentation de ce qu'est la dépression : se dévaloriser et voir tout en noir. Ce qui intrigue le plus lorsqu'on lit ce manga ce sont les raisons qui poussent ces suicidés ratés à tenir bon et à trouver une nouvelle envie de vivre. Malheureusement, cela est peu développé dans le premier volume ; on parle assez peu des motivations des personnages tant présentes (juste ébauchées) que passées (inconnues). Espérons que cela viendra dans la suite et que nous en apprendrons plus sur la vie des personnages avant leur arrivée dans l'île. Cependant j'avoue que, dans l'immédiat, je ne suis pas très motivée à l'idée d'acheter la suite... 7/10.

Dominiquel : 7/10 - Max : 7,1/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com