News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Touch Of Charm (6,9/10)
Te wo tsunaide sora wo
Miyamoto Kano Sakuhinshuu

Kano Miyamoto

One-shot
Type : Nouvelles, Amour, Yaoi

2008 par Libre Publishing Co., Ltd., Tokyo, Japon
2011 par Taifu Comics

Traduction : Nicolas Pujol
Correction & adaptation : Marie Hervé
Conception graphique, adaptation graphique & lettrage : Jef.Mod

Pour public averti (sexe légèrement censuré)

Touch of charm : Haruya a écrit, voici quelques années, un très bon roman mais a ensuite complètement perdu l'inspiration. Depuis, il compose des articles généralistes pour un journal et erre dans sa maison en bord de mer au milieu de nulle part. Il observe un jour sur la plage un jeune homme rêveur qui s'écroule dans l'eau. Haruya le rejoint, lui proposant de se sécher chez lui mais le garçon de dix-sept ans nommé Maki n'a pas l'air en grande forme.
Jours heureux : Suite de la nouvelle précédente.
Kiss me Daddy : Shiba a divorcé parce qu'il travaillait trop. A la tête de sa petite boîte d'informatique, il a peu changé ses habitudes. Pour l'aider, il a engagé un étudiant très travailleur mais Shiba a parfois l'impression que celui-ci lui fait des avances...
Make me happy : Suite de la nouvelle précédente.
Walkin' on the Moon : Suite de la nouvelle précédente.
Fade : Depuis qu'il a rompu avec son petit ami travaillant dans la même entreprise que lui, Morikawa s'est rendu compte que beaucoup de médisances circulent sur son compte et cela lui complique énormément la vie.
Closed : Yû se réveille, attaché à un lit, complètement à bout de force, comme drogué. Il se rappelle : c'est Takashi, un copain de la fac plutôt introverti, qui l'a kidnappé pour satisfaire ses fantasmes.
Echo Night : Akito se prostitue pour payer ses études. Ce soir, il a rendez-vous dans un bel hôtel avec un nouveau client qui n'est pas du genre bavard mais plutôt beau gosse.
Secret : Suite des premières nouvelles.
(Dominiquel)

Dominiquel : Des histoires d'amour à peine romantiques mais plutôt sérieuses, voire tristounettes. Les personnages sont bien dépeints et attachants mais tout cela manque cruellement de joie de vivre et de légèreté, non ? Si une histoire d'amour n'est pas romantique, énergique, mignonne ou originale ; je ne peux, en aucun cas, lui mettre plus de 7/10. 6,9/10.

Dominiquel : 6,9/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com