News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Virtus le sang des gladiateurs (5,1/10)
Virtus

Gibbon (S) & Hideo Shinanogawa (D)

5 volumes, série finie
Type : Fantastique, Paradoxe temporel, Sport (judo), Histoire, Gore

2008 par Shogakukan Inc., Tokyo, Japon
2012 par Ki-oon

Traduction : Tony Sanchez
Adaptation graphique : Clair Obscur

185, l'Empire Romain est dirigé par Commode, un homme violent qui a compris que faire plaisir au peuple en lui offrant les jeux du cirque est la meilleure façon d'obtenir tout ce qu'il veut. Marcia, une jeune sibylle, apprend que Virtus, un homme possédant la droiture morale, est le seul qui sera capable de renverser César. Grâce à ses pouvoirs, elle le trouve à notre époque dans une prison japonaise : il est le champion du monde de judo poids lourds et a tué son père. Elle le ramène, lui et tous les autres prisonniers alentours, au centre du Colisée, au IIème siècle après Jésus-Christ. (Dominiquel)

Dominiquel : Malhabile mélange entre un mauvais manga sportif, le style de dessin de Jojo et un voyage temporel, ce manga n'est non seulement pas crédible mais aussi imbuvable ! Franchement, la forme m'agaçait déjà dès les premières pages (le saut de l'empereur Commode pour tuer un lion est risible) alors ajoutez cela un voyage dans le temps et un judoka dans l'intrigue et j'ai complètement lâché... 3/10.

Max : Je ne suis pas très fan des dessins mais le scénario, l'intrigue et les personnages sont d'un bon niveau. 7,2/10.

Dominiquel : 3/10 - Max : 7,2/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com