News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Forum

Liens

Nous contacter


Zero pour l'éternité (6,3/10)
Eien no zero

Souichi Sumoto (D) & Naoki Hyakuta (S)

5 volumes, série finie
Type : Histoire, Biographie, Guerre, Famille, Adaptation d'une oeuvre littéraire

2010 par Futabasha Publishers Ltd., Tokyo, Japon
2013 par Guy Delcourt (Akata)

Traduction : Tetsuya Yano
Adaptation : Emmanuel Salinesi
Adaptation graphique : Isabelle Bovey
Conception graphique : Trait pour Trait

D'après le roman éponyme de Naoki Hyakuta

Lorsqu'il a reçu son diplôme universitaire, on a dit à Kentarô qu'il était le meilleur et qu'il allait réussir une brillante carrière ; pourtant, cinq ans plus tard, il rate pour la quatrième fois le concours national de la magistrature et désespère d'avoir un avenir au point de rester à ne rien faire dans son petit appartement sans un sou de côté. Sa soeur décide de l'engager. Depuis qu'elle a appris l'existence d'un grand-père pilote de zero et kamikaze pendant la guerre et qu'il est dans l'ère du temps de penser que ces kamikazes sont comme les terroristes extrémistes du 11 septembre, elle voudrait en savoir plus sur son aïeul et se forger sa propre opinion. Mais faire ce type de recherches prend beaucoup de temps et les confier à son frère permettra peut-être à celui-ci de se changer les idées et de retrouver son enthousiasme. Leur première rencontre avec un soldat ayant croisé leur grand-père est surprenante ; ils apprennent que Kentarô en est le portrait craché et que l'homme était un couard. (Dominiquel)

Dominiquel : une bonne histoire intéressante par ses côtés historique et humain (et qui ne nous abrutit pas avec des dates et du blabla technique ou politique). 7,5/10.

Max : Comparer les kamikaze japonais de la seconde guerre mondiale aux terroristes du 11 septembre, bof... Très peu instructif, trop lent (ce qui est présenté en plus de 200 pages pourrait l'être en 20), dialogues trop simples, idées peu abouties. 5,1/10 (pour les dessins d'avions qui sont, eux, bien réussis).

Dominiquel : 7,5/10 - Max : 5,1/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com