News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


012 La ponctuation et les rajouts


Le Japonais n'a pas la même ponctuation que les autres langues. Ainsi, il n'existe que le point et la virgule. Voir Leçon 011.

Le point d'interrogation n'existe pas, il est remplacé par la syllabe ''Ka''. On peut retenir que quand il y a ''ka'' à la fin d'une phrase c'est une phrase intérogative.

Ex : ''Anata wa Momo desu ka'' Est-ce que tu es Momo ?

Il existe aussi des questions rhétoriques, qui se traduisent par un ''deshou'', un ''desu ne'' ou tout simplement le ''ne'', qui est un degré relativement familier, à employer entre amis. Les Japonais aiment bien raccrocher de petites syllabes à leurs phrases, pour marquer leur approbation, leur désir d'être approuvé, ou donner du poids à ce qu'ils disent.

Ainsi, le ''ne'', le ''yo'' en langage plus familier terminent souvent les phrases.

Le ''deshou'' est d'un registre courant et signifie ''n'est-ce pas''. Son utilisation n'est là que pour appuyer ce que l'on dit et l'on attend qu'une approbation.

Ex : ''Kore wa kawaii deshou'' C'est mignon, n'est ce pas ? (Peach Girl)

''Anatatachi wa tomodachi deshou'' Vous êtes amis, pas vrai ? (Nana)

''Desu ne'' équivaut à ''non ?'' dans un sens conventionnel. Plusieurs dérivés existent, tels ''desu yo ne'', ''desu kara'' ou ''desu ka ne''

Ex : ''Kimi wa Kumiko desu yo ne'' Tu es bien Kumiko, non ?

''Inu desu ka ne'' Ce n'était pas un chien ?

Tout simplement, et entre amis ou en famille, ''Ne'' est à employer. Souvent remplacé par ''na'', déformation linguistique, il est très utilisé. Il sert à interpeller la personne concernée.

Ex : ''Anata wa watashi wo suki, ne'' Tu m'aimes, hein ?

''Ne, Nana'' Dis, Nana (Nana)

''Yo'' est très, très familier, et ne s'emploie pas dans tous les contextes. Il peut se traduire par ''déjà, bien sûr, évidemment ''

Ex : ''Wakatteru yo !'' Je le sais bien ! Je le sais déjà ! (Il faut sous-entendre le « le »)

Souvent, les Japonais ajoutent une particule à une autre.

Ex : ''Kawaii yo ne'' Elle est bien mignonne, pas vrai ?

Leçon suivante.