News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


004 Les Hiragana


N
W
R
Y
M
H
N
T
S
K
A
I
U
E
O
Tableau 1 : le syllabaire hiragana

N
W
R
Y
M
H
N
T
S
K
A
I
U
E
O
Tableau 2 : le syllabaire hiragana avec en rouge les hiragana qui ne sont plus utilisés

P
B
D
Z
G
pa
ba
da
za
ga
A
pi
bi
ji
ji
gi
I
pu
bu
zu
zu
gu
U
pe
be
de
ze
ge
E
po
bo
do
zo
go
O
Tableau 3 : le syllabaire hiragana "accentué"

Les tableaux se lisent simplement : les voyelles à droite et les consonnes au-dessus. La jonction des deux forme le son de l'hiragana correspondant. Exemple à la jonction de la lettre K et de la lettre I, on trouve l'hiragana : qui se prononce donc KI.

Quelques exceptions : se prononce Shi et non pas Si, se prononce Chi et non pas Ti, se prononce Tsu et non pas Tu et le qui est à part et qui se prononce N.

La première question que l'on se pose est : "Combien y a-t-il d'hiragana ?". On peut trouver les réponses suivantes : 46, 48, 51, 71.

Une petite explication s'impose ici. La langue française utilise des consonnes et des voyelles qui forment notre alphabet de 26 lettres. La langue japonaise utilisait pour former ses hiragana un syllabaire de 51 lettres (cf. tableau 2) qui était constitué de 48 signes différents. Aujourd'hui, 2 de ces signes et/ou 5 de ces lettres ne sont plus utilisés. Il reste donc 46 hiragana (cf. tableau 1). Mais pourquoi trouve t-on la valeur 71 ? Parce que 25 de ces hiragana ont en plus une forme "accentuée" (cf. tableau 3). On ne les compte pas comme hiragana pareillement dans la langue française : on ne compte pas en tant que lettres les caractères é, ê ou è.

Les tableaux se lisent de droite à gauche et du haut vers le bas. Pour le tableau 1, on a donc dans l'ordre : a, i, u, e, o, ka, ki, ku, ke ,ko...

Vous pouvez télécharger les Hiragana dans la partie Download.

Leçon suivante.