News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Le phénomène Hikikomori

Hikikomori peut se traduire par se confiner, se retrancher.

Comme pour le phénomène de l'ijimé, le terme d'hikikomori, bien qu'assez peu connu, est un véritable problème de société au Japon.

On raconte bien des choses à ce sujet, qu'il y en aurait des millions au Japon, que c'est toujours le fils ainé de la famille, et bien d'autres choses ; la réalité est bien différente.

L'hikikomori se caractérise par le retrait complet d'une personne entre 20 et 30 ans envers la société (il existe également de nombreux cas d'adolescents hikikomori). Une réclusion ''volontaire'', un retrait social, une recherche de non-communication avec les autres si ce n'est peut-être, pour certains, par l'intermédiaire d'Internet.


Extrait de Sans aller à l'école, je suis devenu mangaka

La personne reste chez elle, coupe toutes relations avec autrui que cela soit au niveau des études, de son travail, de sa famille... Elle reste chez elle dans un cocon de sécurité, se réfugiant dans la télévision, les jeux vidéo, Internet, la lecture... Certains sont attirés par une passion qu'ils poussent à l'extrême. D'autres vivent à l'envers de la société : vivant la nuit, dormant la journée. Certains d'entre eux peuvent avoir une attitude violente, de dépression ou des problèmes de nutrition.

L'hikikomori pourrait s'apparenter avec l'agoraphobie mais il lui est quand même totalement différent dans le sens où l'hikikomori est lié à la société, aux règles qu'elle impose contrairement à l'agoraphobie qui est lié aux lieux, aux espaces, à la foule...

Ce phénomène n'existe bien sûr pas qu'au Japon, chaque pays fortement industrialisé a son lot d'hikikomori.

Voici quelques chiffres sur ce phénomène. Selon certaines sources, plus de 75% d'hikikomori sont des hommes. L'âge moyen des hikikomori est de 26 ans. Au Japon, il y aurait 0,2% d'hikikomori ce qui représente quand même près de 250.000 personnes. Certains hikikomori restent chez eux pendant des mois, voire des années. Certaines sources parlent de personnes ayant été cloîtrées chez elles pendant 12 ans malgré une aide psychologique.

La cause de l'hikikomori est inconnue dans près de 40% des cas, les 60% des cas connus sont dûs au stress, au chômage apparaissant au Japon, au changement, aux problèmes scolaires, à l'ijimé, au refus de la société, aux traditions...

L'une des causes majeures étant sans doute que nos sociétés permettent sans problème l'isolement social chez soi grâce à la technologie et au confort moderne : télétravail, achat sur Internet...

Voir aussi Otaku

Anime traitant du sujet :

Hana et Alice mènent l'enquête


Lexique culturel - Culture