News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Le phénomène ijimé

Un terme assez peu connu mais pourtant un véritable problème, voir un problème de société au Japon.

Ce phénomène est courant dans les écoles au Japon, sans toutefois le généraliser : un ou une élève de 8 à 17 ans est le sujet de rejet d'une partie ou de toute la classe. Quelques fois, ce rejet est accompagné de brimades, de calomnies, de vols ou de violences. L'élève est complètement seul contre tous car les autres élèves n'osent pas aider la victime de peur de se retrouver eux-mêmes rejetés. Voir plus, les élèves se sentent obligés de brimer l'ijimé pour que l'on ne croit pas qu'ils ont de la sympathie ou de la pitié envers lui.

Ce phénomène est parfois organisé par un ou des élèves qui sont suivis presque aveuglément par les autres membres de la classe.

Ce rejet n'est quasiment jamais dû à un racisme, une différence de religion ou de classe sociale mais bien souvent pour un motif des plus bénins : coiffure, apparence vestimentaire, un tic, de l'acné, un parent qui perd son emploi, un élève qui n'a pas de GSM à la mode...

De nombreux cas de dépressions et certains cas de suicides sont dus au phénomène d'ijimé. Certains ijimé deviennent par la suite de Hikikomori (enfermement, personnes qui refusent de quitter leur chambre),

Le problème est connu, et certaines campagnes de sensibilisations ont vu le jour.

Ce problème, qui existe, bien sûr, dans chaque pays, est plus important au Japon, sans doute à cause d'un instinct de groupe développé qui tend à faire passer l'intérêt du groupe avant celle de l'individu. On peut comprendre alors l'envie d'une classe de se séparer un élément différent/marginal qui ne s'intègre pas.

On parle aussi d'ijimekko qui désigne les enfants victimes d'ijime

Le roman d'Huguette Pérol "Ijimé, la loi du plus fort" aborde ce phénomène.

Anime qui parle de ce problème :

Hana et Alice mènent l'enquête

Manga qui parlent de ce problème :

Ci-dessous des exemples issus de manga :



Extraits de Sans aller à l'école, je suis devenu mangaka


Extrait de Gakuen ouji