News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Kogaratsu (7,5/10)

Michetz (D) & Bosse (S)

Au moins 11 volumes parus
Type : Samourai, Action, Fantastique (un tout petit peu)

1988 par les Editions Dupuis, Marcinelle, Belgique

Le premier volume (tome 0) est un recueil de 5 nouvelles :
Le pont de nulle part : Sire Yemitsu demande chaque mois à son samourai Kogaratsu d'aller surveiller les frontières de son territoire. Bien que ne comprenant pas l'utilité de cette tâche, le guerrier obéissant s'acquitte de cette corvée.
Ko-shôgatsu le petit nouvel an : Avant de rencontrer Sire Yemitsu, Kogaratsu n'était qu'un ronin affamé dont la famille avait été assassinée. Il erre dans la campagne et trouve les offrandes sacrées de riz faites au kami par un petit village. La faim est trop forte et il s'en empare.
La renarde : La mission à accomplir est de porter une jolie bourse à un ami de maître Yemitsu. La route n'est pas sûre, il faut se méfier des brigands et des esprits farceurs.
Le forgeron : Kogaratsu enquête sur un vol de porcs dans un village de montagne qui aurait été commis par un kami dévoreur d'hommes.
Champignon jaune : Afin remettre une lettre de remerciements d'une généreuse donation de vêtements, Kogaratsu se met en route paré de ses plus beaux atours.

Les volumes de 1 à 4 forment une histoire suivie :
Voici douze ans, Mitsuru a fait assassiner son frère Yoshida afin de pouvoir régner sur la terre de Hoso-E. Malheureusement, depuis quelques temps, les routes ne sont plus sûres pour les samouraï de Mitsuru : un mystérieux homme masqué ayant pour blason un lotus rouge sévit dans la région. Quand son allié le shogun lui demande d'escorter sa nièce sur son territoire, Mitsuru craint que cela soit bien plus dangereux que prévu et envoie donc cent hommes renforcer la troupes des sept samouraï déjà partis vers la frontière.

A partir du tome 5, chaque volume raconte un mission de Kogaratsu devenu ronin (samourai sans maître). (Dominiquel)

Dominiquel : Kogaratsu est paru dans le magazine Spirou quand j'étais petite. Je ne le lisais pas : le graphisme me faisait peur. Quelques années plus tard, en feuilletant les revues dans mon grenier, je suis tombée sur la nouvelle "la renarde" et je l'ai trouvée très chouette et étonnante pour le style Dupuis de l'époque. J'ai pensé lorsque j'ai initié cette partie "livres sur la culture japonaise" qu'il était de mon devoir de vous parler de Kogaratsu ! Cette BD est agréable et se lit très facilement. La reconstitution des costumes et des coutumes vaut vraiment la peine (et les auteurs se sont donné du mal dixit la BD du Gang Mazda). A lire vraiment si vous aimez l'ambiance de cette époque, vous serez surpris et refermerez la BD, un petit sourire aux lèvres. Le recueil de nouvelles est donc un bon moyen de débuter la série. Les autres volumes nous présentent les luttes de "clans" de l'époque ou les légendes de kami et sont prenants. 7,5/10.

Dominiquel : 7,5/10.

Lexique culturel - Livres

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com